⚠️ This dataset is handled by the geo.data.gouv.fr platform. This platform is not actively maintained and as a result, you may find some bogus data or metadata. More information about the shutdown of geo.data.gouv.fr is available here.

Tâche Urbaine en Auvergne en 2004

This dataset comes from a certified public service

Informations

Frequency
Unknown
Creation date
September 11, 2017
Modification date
November 15, 2020
Latest resource update
November 15, 2020
Territorial coverage granularity
Other

Afin de rendre compte du phénomène de consommation d'espace au sein de la région Auvergne, une étude a été menée en 2013 afin de mettre en œuvre une méthode permettant à la fois de spatialiser le phénomène à l'échelle communale et de mener une analyse diachronique sur une vingtaine d'années.

Cette méthode de constitution d'une tâche urbaine a consisté à généraliser les objets de la base de données BD Topo®, seule base de données vectorielles localisées à grande échelle, en suivant la méthode définie par le CETE du Sud-Ouest.

La tâche urbaine définie dans le cadre de cette étude regroupe donc tous les
objets de la BD Topo® suivants :

  • tous types de bâtiments (habitat, commerces, industries...),
  • surfaces d'activités telles que recensées dans la BD Topo® (industriel, enseignement, commercial..),
  • cimetières, aéroports et aérodromes, terrains de sport.

Origine

L'approche géomatique de constitution de la tâche urbaine a consisté à généraliser les objets de la base de données BD Topo® de l'IGN.

Comme la BD Topo® regroupe essentiellement des objets géographiques simples comme des bâtiments ou parfois des zones d'activités, il a été nécessaire pour obtenir une tâche urbaine de réaliser une opération de morphologie mathématique appelée « fermeture à la tâche urbaine ».
Cette fermeture est la combinaison de deux opérations élémentaires : une dilatation et une érosion.

  • La dilatation consiste à agréger entre eux les bâtis distants entre eux de D mètres. Pour cela, on créé un tampon à partir de chaque objet. Le tampon est un polygone englobant la zone située
    dans un rayon de R=D/2 autour d'un objet.
  • L'érosion consiste à redonner aux objets leur taille initiale en laissant reliés entre eux les objets qui auront été agrégés. Pour cela, on applique un tampon négatif de rayon « -R ».

Dans le cadre de la présente méthode et en suivant les spécifications proposées par le Certu, il a été appliqué une fermeture de 50 mètres à la donnée ainsi traitée.

Par ailleurs, la BD Topo® étant très largement construite à partir de la la BD Ortho®, c'est-à-dire les prises de vue aériennes réalisées et géoréférencées par l'IGN, l'année de référence de la la BD Topo® dépend en fait de l'année de référence des prises de vue aériennes, variable selon les départements.

Cette variabilité doit évidemment être prise en compte.
Dans le cas présent, les années de référence utilisées pour la constitution de la tâche urbaine sont les suivantes pour chacun des départements de la région Auvergne :

ALLIER (03): 2002
PUY-DE-DOME (63): 2004
HAUTE-LOIRE (43): 2005
CANTAL (15): 2005

Organisations partenaires

Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement d'Auvergne-Rhône-Alpes (DREAL Auvergne-Rhône-Alpes)

Liens annexes

Consulter cette fiche sur geo.data.gouv.fr

Resources 2

See also: community resources

Embed

You can easily embed this dataset on your website by pasting this snippet in your html page.

Community contributions

Community resources 0

You have built a more comprehensive database than those presented here? This is the time to share it!

Reuses 0

You reused these data and published an article, a computer graphics, or an application? It's time to let you know! Reference your work in just a few clicks and increase your visibility.

Discussions 0

Discussion between the organization and the community about this dataset.