Les publications qui ont retenu notre attention le mois dernier.
Suivi des sorties - mars 2020

Vous lisez l’édition de mars 2020 du suivi des sorties ; un article dans lequel nous partageons les publications qui ont retenu notre attention — qu’il s’agisse de jeux de données, de réutilisations, d’outils ou d’articles parus ailleurs sur le web.

La crise sanitaire du coronavirus a fortement marqué le mois de mars 2020. L'équipe d'Etalab ainsi qu'une large partie de la DINUM (Direction Interministérielle du Numérique), les administrations (Ministère de la santé, Santé publique France, INSEE...) et la société civile ont été fortement mobilisées pour mettre à disposition les données relatives à l'épidémie ainsi qu'à co-construire des outils et services en ligne pour faciliter la gestion de la crise. Nous reviendrons prochainement et plus en détail sur les données de santé dans un article dédié sur le blog d'Etalab.

L'utilité de l'open data en temps de crise

Mars 2020 marque un record historique d'audience sur data.gouv.fr, largement attribuable à la crise du COVID-19 et aux besoins critiques en matière d'informations et de données par une grande variété d'acteurs simultanément.

Les administrations - notamment Santé publique France - se sont fortement mobilisées pour répondre le plus vite possible aux besoins et ouvrir les données liées à l'épidémie.

Retrouvez l'ensemble des données de trafic sur data.gouv.fr sur https://stats.data.gouv.fr

Les données sur l'épidémie de coronavirus

Les données de Santé publique France

Au début du mois de mars, la France était dépourvue de jeux de données publiques permettant de surveiller l’épidémie aux échelles régionales et départementales. En effet, les données concernant le nombre de cas, de personnes hospitalisées ainsi que de personnes décédées étaient seulement publiées dans des rapports hebdomadaires par Santé publique France.

Des efforts exceptionnels ont été réalisé par Santé publique France pour être en mesure de publier des données consolidées émanant de plusieurs sources (données hospitalières, données des urgences, données SOS Médecins, données des laboratoires de ville) en un temps record.

Désormais, Santé publique France met à disposition via data.gouv.fr et via son observatoire cartographique GEODES des données de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région, département, sexe et classe d’âge actualisées quotidiennement :

Données hospitalières relatives à l'épidémie de COVID-19

  • Patients hospitalisés (nombre quotidien de personnes nouvellement hospitalisées et nombre cumulé de patients hospitalisés),
  • Réanimation et soins intensifs (nombre quotidien de nouvelles admissions et nombre de personnes actuellement en réanimation ou soins intensifs,
  • Retours à domicile (nombre quotidien et cumulé de personnes retournées à domicile)
  • Décès (nombre quotidien et cumulé de personnes décédées).

Données des urgences hospitalières et de SOS médecins relatives à l'épidémie de COVID-19

  • Nombre de passages aux urgences pour suspicion de COVID-19,
  • Nombre d’hospitalisations parmi les passages aux urgences pour suspicion de COVID-19,
  • Nombre total d’actes médicaux SOS Médecins pour suspicion de COVID-19,

Depuis le 3 avril les données relatives aux tests de dépistage de COVID-19 réalisés en laboratoire de ville sont également disponibles (nombre de tests de dépistage du COVID-19 réalisés et positifs par département et par sexe).

Consulter les données de SPF sur data.gouv.fr

Les réutilisations des données sur le COVID-19

Le tableau de bord sur gouvernement.fr

À partir d'initiatives issues de la société civile et de la collaboration d'Etalab un tableau de bord a pu être publié sur le site du gouvernement en date du 28 mars.

Cet outil, dont le code source est libre, propose une vision consolidée des données officielles disponibles (données de SPF mais aussi des Agences Régionales de Santé et des préfectures).


Le tableau de bord publié sur gouvernement.fr

Une cinquantaine de réutilisations référencées sur data.gouv.fr

Les données publiées par Santé publique France ont suscité un intérêt sans précédent. Plus d'une cinquantaine de visualisations, d'analyses statistiques et de prévisions ont été répertoriées sur data.gouv.fr.

Autres initiatives liées au coronavirus

Un très grand nombre d'autres initiatives émanant de l'administration, de la société civile ou d'entreprises ont été menées et il est impossible de toutes les évoquer ici.

Pour vous faire une idée de l'existant et chercher une initiative en particulier, vous pouvez consulter le site covid-initiatives.org qui recense des initiatives de la société civile pour faire face à la pandémie de Covid-19. Les données de la plateforme sont également disponibles sur data.gouv.fr.

L'ouverture de l'algorithme d'orientation sanitaire

Un algorithme permettant d’orienter les personnes pensant avoir été exposées ou présentant des symptômes du COVID-19 a été défini par un comité scientifique composé de médecins, appelé CovidTélé, co-piloté par l'AP-HP et l'Institut Pasteur. Il a été validé par le ministère des Solidarités et de la Santé.

La Direction interministérielle du numérique (DINUM) a apporté son appui à l’Agence du numérique en santé (ANS) afin de l’aider à la publication de cet algorithme.
Cette publication vise à mettre à disposition l'algorithme à des initiatives citoyennes et faciliter la remontée des données.

Le Secrétariat Général du Gouvernement s'appuie sur cet algorithme pour proposer un questionnaire d'orientation.

Consulter la documentation de l'algorithme

Les lieux qui restent ouverts pendant le confinement

« Ça reste ouvert » est une carte collaborative qui permet de partager simplement les lieux ouverts ou fermés dans son quartier pour éviter les déplacements infructueux durant le confinement et limiter ainsi le risque de contagion.

La liste collaborative des lieux et des commerces ouverts pendant le confinement ainsi constituée est disponible sur data.gouv.fr.

Voir les données

Voir la carte

Zone de confinement

carte-sortie-confinement.fr est une application qui se sert de la Base Adresse Nationale pour permettre de connaitre la zone dans laquelle il est autorisé de se déplacer autour de son domicile pendant le confinement en saisissant son adresse postale.

Voir la réutilisation

Les données des élections municipales

Le 15 mars 2020 s'est tenu le premier tour des élections municipales, dans un contexte particulier marqué par l'épidémie de COVID-19.

Dans ce cadre, le Ministère de l'Interieur a publié sur data.gouv.fr les listes de candidats au premier tour ainsi que les résultats de ce dernier.

D'un autre côté, l'Insee a publié pour la première fois le fichier national des bureaux de vote. Le fichier a été géocodé et repartagé sur data.gouv.fr par Christian Quest. Il contient les noms et adresses de l'ensemble des bureaux de vote en France.

Voir la version géocodée du fichier

Voir le Ministère de l'Interieur sur data.gouv.fr

Voir l'index des données électorales pour la France sur data.gouv.fr

IA et francophonie

Le Lab IA d'Etalab a ouvert au grand public la plateforme d'annotation PIAF (Pour des IA francophones).

PIAF a pour ambition de créer le premier jeu de données ouvert francophone pour entraîner des algorithmes de questions-réponses.

)
PIAF a besoin de vous pour créer l'IA francophone ! Rendez-vous sur la plateforme pour répondre à des questions et ainsi apprendre le français aux robot. PIAF participera au Confin'Atelier en ligne le samedi 25 avril de 14h a 17h aux côtés d’autres projets participatifs comme OpenStreetMap ou encore CommonVoice: inscrivez-vous ici!

Grâce à votre participation et aux 5000 questions réponses consolidées, le projet PIAF se concentrera dans les prochains mois sur l’exploration des usages des algorithmes de questions réponses dans l’administration.

Un premier jeu de données contenant 3835 questions-réponses est déjà disponible sur data.gouv.fr.

Voir la plateforme

Voir le code source

Voir les données

Voir l'article de blog dédié à PIAF

Commentaires sur cet article.