La nouvelle version de data.gouv.fr a 1 an. Pour l'occasion, nous vous proposons une retrospective des moments forts de l'année. Quatrième épisode: l'open data des territoires, ou comment l'ouverture des données publiques ne concerne pas que les plus grandes métropoles
[Retrospective] Episode 4: Open Data des villes, Open Data des champs ?

Quand on évoque l'open data des territoires, les grandes métropoles viennent immédiatement à l'esprit: Rennes, Toulouse, Paris, Nantes, ... Toutes ces villes sont engagées, parfois depuis longtemps, dans l'ouverture des données publiques. Elles possèdent leur propre portail, dont les jeux de données sont référencés sur data.gouv.fr.

La nouvelle version de notre plateforme permet à toute organisation, et donc à toute collectivité de créer son propre espace de diffusion de ses données. Villemonble, Les Lilas, Louviers, Saint-Malo ou encore Monacia d'Aullène: toutes ont saisi cette opportunité en 2014.

La pionnière des "communes open data" est bien sûr Brocas, dans les Landes (800 habitants). En 2013, elle a été le théatre de l'Opération Libre, une opération co-organisée par plusieurs associations dont Libertic, Open Street Map et Wikimedia France, l'Open Knowledge Foundation ou encore le collectif Regards Citoyens. L'objectif: ouvrir des données, des cartes, des savoirs, ... Aujourd'hui, la commune propose 26 jeux de données - et est même candidate au concours DataConnexions #5 dans la catégorie data-admin.

La commune de Monacia d'Aullène en Corse du Sud (469 habitants) est moins connue. Elle propose pourtant sur data.gouv.fr nombre de jeux de données classés selon 11 thématiques: du patrimoine à l'agriculture en passant par l'urbanisme et les transports. Elle démontre avec éclat que l'ouverture des données publiques n'est pas réservée aux grandes villes !

En région parisienne, plusieurs communes ont elles aussi rejoint le mouvement: Les Lilas, Le Perreux-sur-Marne, Issy-les-Moulineaux ou encore la communauté Grand Paris Seine Ouest, ...

Dans la catégorie des villes intermédiaires, l'on retrouve Sarlat-la-Caneda (10 000 habitants) ou encore Saint-Malo (47 000 habitants) et son agglomération. Metz Metropole est l'une des plus grandes (230 000 habitants) à publier directement ses données sur notre portail.

Open Data des villes, Open Data des champs ? Ces territoires, en particulier les moins peuplés, ont-ils une approche différente de l'ouverture des données publiques ? Les motivations semblent globalement partagées par tous (renforcement de la transparence, développement de nouveaux services, modernisation de l'action publique). C'est plutôt du côté de l'offre de données qu'il faut rechercher leurs spécificités.

Ainsi, la plupart d'entre eux publient des jeux de données directement liés aux enjeux de leurs territoires. Saint-Malo publie les horaires des grandes marées ou, plus récemment, la localisation des bateaux en lice pour la Route du Rhum dans le port de la cité corsaire. Monacia d'Aullène publie des données sur les permis de construire, les périmètres de protection de la loi littoral ou encore les équipements de lutte contre les incendies de forêt. La communauté d'agglomération Grand Paris Seine Ouest met en avant les espaces de co-working présents sur son territoire. La localisation de Brocas, dans les Landes, n'est sans doute pas étrangère aux nombreuses données concernant la gestion forestière ...

On repère aussi des jeux de données rarement diffusés ailleurs: Villemonble et Sarlat-la-Caneda détaillent les effectifs de chaque classe de leurs écoles maternelles et primaires. Brocas diffuse des données sur l'assiduité des élus au conseil municipal... Autant d'idées à piocher et à recopier...

Notre plateforme référence en outre de très nombreux portails de métropoles, de départements et de régions. L'initiative territoire.data.gouv.fr, en collaboration avec l'association Open Data France, vise à faciliter l'accès à l'ouverture des données publiques à toutes les collectivités.

-- A lire: les épisodes précédents de la retrospective: "nos territoires ont-ils un sexe?", "mon maire s'appelle Michel", "les accidents de la route".

_Crédit photo: « Corse tour genoise Olmeto », Monacia d'Aullène par Myrabella — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons _

Commentaires sur cet article.