L’arrêt de l’immigration de travail en 1974 a changé le regard sur la population immigrée, appelée à s’installer durablement en France. L’immigré n’est plus seulement une force de travail, il devient un habitant de la cité. Dès lors une politique d’intégration va lentement se mettre en place dans les années 1980 et 1990 : une politique souvent jugée "en panne" depuis quelques années et considérée comme un élément de la politique de contrôle des flux migratoires.


Discussions

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.