Archéo Lex transforme les codes de la base LEGI en textes en syntaxe légère Markdown et utilise Git pour naviguer entre les différentes versions successives du code.

Les données produites permettent des traitements ultérieurs sur le corpus législatif d’une part ou comme outil annexe de veille juridique et recherche documentaire.


Discussions

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.