Surveillance du Sars-Cov-2 dans les eaux usées

Qualité des métadonnées : 0.6666666666666666/1
Qualité des métadonnées :
Description des données renseignée
Documentation des ressources manquante
Licence renseignée
Fréquence de mise à jour non respectée
Formats de fichiers standards
Couverture temporelle non renseignée
Couverture spatiale renseignée
Mis à jour le 17 août 2022 — Licence Ouverte / Open Licence version 2.0

Obépine

Créé le 20 avril 2020, l’observatoire épidémiologique des eaux usées (OBEPINE) a permis de fédérer plusieurs projets de recherche ayant pour objectif commun de proposer un suivi macro-épidémiologique de l’épidémie de COVID-19 en analysant la présence du SARS-CoV-2 dans les réseaux…

1 jeux de données

Informations

Licence
Licence Ouverte / Open Licence version 2.0
ID
607c5b0379bd8dc2080bc876

Temporalité

Fréquence
Hebdomadaire
Date de création
18 avril 2021
Dernière mise à jour de ressource
17 août 2022

Dimensions géographiques

Granularité de la couverture territoriale
Autre
Couverture territoriale
France

Intégrer sur votre site

URL stable

Description

Créé le 20 avril 2020, l’observatoire épidémiologique des eaux usées (OBEPINE) a permis de fédérer plusieurs projets de recherche ayant pour objectif commun de proposer un suivi macro-épidémiologique de l’épidémie de COVID-19 en analysant la présence du SARS-CoV-2 dans les réseaux d’assainissement. Financé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, l’objectif du projet OBEPINE s’inscrit dans une démarche de recherche et d’action permettant un suivi épidémiologique de la population à partir d’un échantillon représentatif de 150 stations de traitements des eaux usées (réparties sur le territoire national). Cette démarche a reçu le soutien de trois académies (Académie des Sciences, Académie des Technologies et Académie Nationale de Médecine).

Les travaux menés par OBEPINE à partir des résultats venant des différents laboratoires d’analyse conventionnés par l’observatoire, font l’objet d'un traitement mathématique qui permet à la fois de corriger des biais d’analyse, de limiter l’impact des précipitations, de rectifier les échelles et de générer un indicateur de tendance normalisé sur l’ensemble du territoire national. Toutefois, en raison du caractère innovant de ces mesures et méthodes, qui n'ont pas encore fait l'objet d'un processus de normalisation abouti, il convient de manipuler et d’interpréter ces indicateurs avec prudence en le croisant avec d'autres indicateurs épidémiologiques.

En collaboration avec l’équipe Data-Plateforme Recherche Innovation (DaPRI) du ministère des Solidarités et de la Santé, ces estimations de tendances, produites deux fois par semaine sont mise à disposition des collectivités, des ARS, et préfectures en temps réel. Ces résultats encore préliminaires sont accompagnées d’un indicateur de confiance qui identifie les biais qui ont pu être pris en compte à ce jour dans les estimations (orages, dilution des eaux, mouvements de populations…).

L’ouverture de l'indicateur à compter du 24 janvier 2021, après un embargo de quelques jours, s’inscrit dans la démarche de science ouverte et de transparence des données et de l’action publique, préconisées par le rapport "Pour une politique publique de la donnée" d'Éric Bothorel.

Le consortium Obépine continue à travailler pour améliorer cet indicateur pour en faire un jumeau numérique de l’épidémie, il développe également des actions de recherche sur le SARS-CoV-2 dans les eaux usées: suivi des variants, infectiosité dans les selles et les eaux usées, évaluation du risque sanitaire dans les boues, complémentarité par rapport aux autres indicateurs, proposition de plan de suivi, protection de la conchyliculture…

Merci d'adresser vos questions à l'adresse suivante : faq-obepine@reseau-obepine.com

Site internet du réseau obepine.

Les données accessibles aujourd'hui sont celles de l'indicateur par station et région. Celles-ci seront mises à jour au fil du temps.

Ce jeu de données est diffusé sous licence ouverte, compatible avec la licence CC BY. La licence signifie que les créateurs des données doivent être explicitement crédités.


English version

Created on April 20, 2020, the epidemiological observatory of wastewater (OBEPINE) has federated several research projects with the common objective of proposing a macro-epidemiological monitoring of the COVID-19 epidemic by analyzing the presence of SARS-CoV-2 in sewage systems. Funded by the French Ministry of Higher Education, Research and Innovation (MESRI), the objective of the OBEPINE project is to conduct research and action allowing an epidemiological monitoring of the population from a representative sample of 150 wastewater treatment plants (spread over the national territory). This approach has received the support of three academies (Académie des Sciences, Académie des Technologies and Académie Nationale de Médecine).

The work carried out by OBEPINE from the results coming from the different analysis laboratories accredited by the observatory, is subject to a mathematical processing which allows to correct the biases of analysis, to limit the impact of precipitations, to rectify the scales and to generate a standardized trend indicator on the whole national territory. However, due to the innovative nature of these measures and methods, which have not yet been the subject of a completed standardization process, these indicators should be handled and interpreted with caution by crossing them with other epidemiological indicators.

In collaboration with the Data-Plateforme Recherche Innovation (DaPRI) team of the Ministry of Solidarity and Health, these trend estimates, produced twice a week, are made available to local authorities, ARS, and prefectures in real time. These still preliminary results are accompanied by a confidence indicator that identifies the biases that may have been taken into account to date in the estimates (storms, water dilution, population movements, etc.).

The opening of the indicator from January 24, 2021, after an embargo of a few days, is part of the open science and transparency of data and public action, recommended by the report "For a public policy of data" by Eric Bothorel.

The Obépine consortium continues to work and improve this indicator to make it a digital twin of the epidemic, it also develops research actions on SARS-CoV-2 in wastewater: monitoring of variants, infectivity in feces and wastewater, assessment of health risk in sludge, complementarity with other indicators, proposal for monitoring plan, protection of shellfish farming ...

Please send your questions to the following address: faq-obepine@reseau-obepine.com

Obepine network website.

The data available today are those of the indicator by station and region. These will be updated over time.

This dataset is released under an open license, compatible with the CC BY license. CC BY means that credit must be given to the creator.

entrez la description de l'image ici

entrez la description de l'image ici

Fichiers 110

Ressources communautaires 1

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Données

Ces ressources sont publiées par la communauté et ne sont pas sous la responsabilité du producteur des données.

Explorez les réutilisations de ce jeu de données.

Avez-vous utilisé ces données ? Référencez votre travail et augmentez votre visibilité.

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.