Exposition de la population française aux rayonnements ionisants EXPOP

Qualité des métadonnées : 1.0/1
Qualité des métadonnées :
Description des données renseignée
Ressources documentées
Licence renseignée
Fréquence de mise à jour respectée
Formats de fichiers standards
Couverture temporelle renseignée
Couverture spatiale renseignée
Mis à jour le 21 septembre 2021 — Licence Ouverte / Open Licence version 2.0

Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN)

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) est l'expert public en matière de recherches et d’expertises relatives aux risques nucléaires et radiologiques. L’IRSN traite l’ensemble des questions scientifiques et techniques associées à ces risques, en France et à l’international.…

2 jeux de données

Informations

Licence
Licence Ouverte / Open Licence version 2.0
ID
6148533237daa73c8aa68abf

Temporalité

Couverture temporelle
01/2014 à 01/2019
Fréquence
Quinquennale
Date de création
20 septembre 2021
Dernière mise à jour de ressource
20 septembre 2021

Dimensions géographiques

Granularité de la couverture territoriale
Commune française
Couverture territoriale
Metropolitan France

Intégrer sur votre site

URL stable

Description

L’IRSN a publié en 2021 un rapport qui présente le bilan de l’exposition de la population française aux rayonnements ionisants, sur la période 2014-2019. L’imagerie médicale et le radon constituent les sources principales de cette exposition. Viennent ensuite le rayonnement tellurique, l’incorporation de radionucléides naturels, le rayonnement cosmique, et enfin l’usage industriel et militaire de la radioactivité, essentiellement via les anciennes retombées des essais nucléaires atmosphériques et de l’accident de Tchernobyl.
Ce rapport est disponible sur : https://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Communiques_et_dossiers_de_presse/Documents/IRSN_Rapport%20EXPOP_def.pdf

Les fichiers présentent les valeurs d’exposition annuelle aux rayonnements naturels cosmiques et telluriques, au radon et à l’usage industriel et militaire de la radioactivité retenues dans le cadre de l’établissement de ce bilan, et utilisées pour fournir un ordre de grandeur de ces expositions individuelles au moyen de la calculette disponible sur https://expop.irsn.fr ou de l’application mobile « Radon et radioactivité » sur Android et iOS (https://www.irsn.fr/appli-radon). Concernant l’exposition médicale à visée diagnostique et l’exposition liée à l’incorporation de radionucléides naturels, certaines des données utilisées peuvent être retrouvées dans les annexes du rapport.

Les estimations de dose sont réalisées à partir des coefficients de dose en vigueur dans la réglementation française à la date de parution du rapport (juin 2021).

Exposition de la population aux rayonnements ionisants dans les différentes communes en France
Ce fichier associe les doses efficaces annuelles moyennes, en µSv/an, pour un individu vivant dans les communes de France métropolitaine. Ces valeurs ont été obtenues selon la méthode détaillée dans le rapport de l’IRSN et résumée ci-après :

  • Concernant les rayonnements naturels telluriques, la méthode de calcul s’appuie sur le classement des formations géologiques en fonction de leurs teneurs en uranium et sur le croisement de celles-ci avec les résultats dosimétriques obtenus dans le cadre du suivi radiologique des dentistes et vétérinaires.
  • Concernant les rayonnements naturels cosmiques, la méthode de calcul s’appuie sur l’altitude de la mairie de chaque commune.
  • Concernant le radon, la méthode de calcul s’appuie un modèle géostatistique permettant d’estimer l’activité volumique du radon dans l’habitat à partir de résultats de mesure de la concentration en radon dans l’habitat et de la cartographie du potentiel radon géogénique. Deux types d’habitat sont considérés : maison individuelle ou habitat collectif.
  • Concernant l’usage industriel et militaire de la radioactivité, c’est-à-dire essentiellement les anciennes retombées des essais nucléaires atmosphériques et de l’accident de Tchernobyl, la méthode de calcul différencie les communes situées en Zones de Rémanence Elevée (dépôts de l’accident de Tchernobyl supérieurs à 10 000 Bq/m2) des communes situées en dehors de ces zones.

Estimation de l’exposition individuelle aux rayonnements ionisants au cours d’un vol aérien
Ce fichier associe chaque itinéraire de vol à la dose efficace moyenne, en mSv/vol, due aux rayonnements naturels cosmiques, calculée à l’aide du système SievertPN

Fichiers 2

Ressources communautaires 0

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Explorez les réutilisations de ce jeu de données.

Avez-vous utilisé ces données ? Référencez votre travail et augmentez votre visibilité.

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.