Projet : Véhicules électriques

Contexte du projet

Description rapide des utilisateurs, de la problématique, de l'état de l'art et des besoins.

En France, le secteur des transports est responsable de 38% des émissions de dioxyde de carbone (CO2). Pour opérer une transition vers une mobilité plus durable, le Gouvernement s’est engagé dans le développement de la mobilité électrique. Ainsi, la loi d’orientation des mobilités fixe-t-elle comme objectif la fin de la vente de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers neufs utilisant des énergies fossiles d’ici 2040.

Depuis 2020, les immatriculations de véhicules électriques connaissent une forte progression, le nombre de ventes ayant bondi de 128% en 2020 et de 63% en 2021.

Ce déploiement doit nécessairement s’accompagner d’un développement des infrastructures de recharge.

Pour que le modèle du véhicule électrique soit viable, il est nécessaire de disposer d’une borne de recharge publique pour 10 voitures (Directive AFI). La France a largement dépassé ces préconisations. Mais si les objectifs de couverture territoriale homogène demeurent pertinents, le développement de la mobilité électrique passe désormais par une adéquation des infrastructures de recharge aux besoins des usagers.

La problématique

Ce projet vous propose ainsi de répondre aux deux questions suivantes :

  • Comment le nombre d’infrastructures de recharge évolue-t-il en France ? Comparer cette évolution avec celle du parc de véhicules électriques et les objectifs pour 2030 ainsi que d’autres indicateurs qui vous semblent pertinents.
  • La répartition des infrastructures de recharge sur le territoire correspond-elle à une logique de distribution de la population et de trafic routier ?

Objectifs du projet

L'objectif général du projet et les impacts recherchés.

Les travaux réalisés dans le cadre de ce projet permettront :

  • de donner une plus grande visibilité aux infrastructures de recharge, un facteur important dans la décision d’achat d’un véhicule électrique, et donc d’encourager le développement de la mobilité électrique ;
  • aux autorités nationales, régionales et locales de savoir où les infrastructures de recharge sont attendues et seront utilisées pour planifier leurs aménagements.

Réalisations possibles

Les types de production qui peuvent être attendus des élèves.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’Open Data University, vous êtes libres de choisir les livrables que vous jugerez les plus pertinents pour répondre au mieux à la problématique proposée. Voilà quelques exemples de livrables possibles pour vous aider dans votre démarche, pouvant être réalisés à l’échelon territorial de votre choix.

  • Une analyse
    • qui compare année par année le parc de véhicules électriques et le nombre d’infrastructures de recharge ;
    • qui étudie l’évolution des infrastructures de recharge et repère les tendances qui se dégagent ;
    • qui formule des prédictions de déploiement des infrastructures de recharge, à comparer avec les objectifs fixés par la loi d’orientation des mobilités ;
    • qui intègre des recommandations sur la politique de développement des infrastructures de recharge.
  • Des cartes
    • qui mettent en regard la répartition des infrastructures de recharge avec la population et le trafic routier, à l’échelle nationale + des cartes régionales et heatmaps plus précises à partir de ratios de ces variables ;
    • accompagnées de recommandations quant à l’implantation d’infrastructures de recharge (exemple : classement des axes avec le plus de trafic et le moins d’infrastructures, etc.).

Aspects techniques

Les contraintes techniques du projet : environnement matériel et logiciel, outils de développement, méthodologies, ressources de calcul, etc.

De nombreuses données ouvertes sont mises à votre disposition par l’équipe de l’Open Data University pour vous aider à répondre au projet proposé. Cette liste constitue une première base à exploiter dans le cadre du projet, elle est non exhaustive et nous vous encourageons à explorer davantage de données ouvertes :

Ces données sur les immatriculations des véhicules pourront également être utiles.

Moyens mis à disposition par l'Open Data University

Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'Open Data University, un dispositif imaginé par l'association Latitudes et soutenu par la Direction Interministérielle du numérique.

En tant que participante ou participant à l'Open Data University, seront mis à disposition :

  • des webinaires sur l'open data ;
  • des mentors open data de la communauté Latitudes ;
  • une plateforme d'échange avec les autres équipes de l'Open Data University ;
  • un concours inter-établissements.

Contacts et informations

Pour toute question sur Latitudes, le programme Open Data University ou ce projet, vous pouvez contacter l'équipe.