⚠️ Ce jeu de données provient de la plateforme geo.data.gouv.fr. Cette plateforme n'est plus activement maintenue, et des incohérences sur les données ou les métadonnées peuvent apparaitre sur cette fiche. Plus d'informations à propos de l'extinction de geo.data.gouv.fr sont disponibles ici.

Synthèse annuelle des passages aux stations de contrôle bretonnes depuis 1994

Mis à jour le 19 juillet 2021 — Licence Ouverte / Open Licence version 2.0

Région Bretagne

Données opendata de la Région Bretagne

230 jeux de données
4 réutilisations

Informations

Licence
Licence Ouverte / Open Licence version 2.0
ID
60f52f3f0dd2e168cadbf9e9

Temporalité

Fréquence
Inconnu
Date de création
19 juillet 2021
Dernière mise à jour de ressource
19 juillet 2021
Extras
inspire:identifier
61e01ee6-7639-4891-b891-91d45686efeb
geop:dataset_id
805c52467e5a614fa96492cfe3f6a91161d3e637
inspire:resource_identifier
https://geobretagne.fr/geonetwork/srv/fre/xml_iso19139?uuid=61e01ee6-7639-4891-b891-91d45686efeb

Intégrer sur votre site

URL stable

Description

Depuis le début des années 90, des suivis permettent d’obtenir des informations sur les flux de migrations en vue d’évaluer l’état des populations des poissons migrateurs et de suivre leur évolution. Ils sont effectués au niveau de stations de contrôle qui permettent de compter en continu les passages de poissons. Elles sont implantées sur des points stratégiques tels que des seuils équipés d’un dispositif de franchissement (passe à poissons) ou d’un système de piégeage. Ces stations ciblent l’ensemble des espèces migratrices ou spécifiquement certaines comme l’anguille.

Chaque station de contrôle se caractérise par des biais structurels liés à la configuration du site. Dans certaines conditions hydrologiques (débit, marée), l'efficacité maximale des dispositifs de franchissement - donc des stations de contrôle - ne peut pas être assurée. Un certain nombre de poissons peut en effet échapper aux comptages en franchissant l'obstacle sans passer par les passes à poissons ou le piège.

Selon les stations de contrôle, le bilan migratoire prend donc en compte l’échappement. 3 niveaux de qualification de la donnée ont été déterminés :

  • Un effectif compté qui correspond à un effectif minimal

  • Un effectif corrigé : correction du comptage à dire d’experts (basée sur le temps de non-fonctionnement du vidéocomptage et du temps de franchissabilité du seuil, fonction du débit)

  • Un effectif estimé : étude spécifique pour apprécier l’échappement d’une espèce migratrice au niveau d’une station de contrôle

La couche géographique "stacomi_bzh" présente la synthèse annuelle des comptages pour chaque station de contrôle. Cette couche est de type vectoriel point au format shapefile en Lambert 93. Elle comprend une table attributaire présentant les effectifs comptés par espèce et par année pour chaque station de contrôle.

Origine

Le référentiel choisi est le Scan25

Organisations partenaires

Bretagne Grands Migrateurs, FishPass, FDAAPPMA22, FDAAPPMA22 et FishPass pour EDF, SCEA pour la FDAAPPMA 29, FDAAPPMA 29, Région Bretagne, INRAE UE3 / FDAAPPMA56, Eau du Morbihan, EPTB Vilaine, FDAAPPMA 35

Consulter cette fiche sur geo.data.gouv.fr

Fichiers 3

Ressources communautaires 0

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Explorez les réutilisations de ce jeu de données.

Avez-vous utilisé ces données ? Référencez votre travail et augmentez votre visibilité.

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.