Indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19

Ce jeu de données provient d'un service public certifié

Ministère des Solidarités et de la Santé

Informations

Fréquence
Quotidienne
Date de création
17 juin 2020
Date de mise à jour
15 octobre 2021
Dernière mise à jour de ressource
21 septembre 2020

Extras

ID
5ee9df5003284f565d561278
Date de création
17 juin 2020
Date de mise à jour
15 octobre 2021

Présentation des indicateurs de suivi

Le 28 mai 2020, le gouvernement a présenté dans le cadre de la deuxième étape du plan de déconfinement, la carte de synthèse des départements qui sert de référence pour les mesures différenciées appliquées depuis le 2 juin.

Cette carte est construite sur la base de 4 indicateurs et est complétée par une analyse de risques. Les indicateurs sont les suivants :

1. Activité épidémique (taux d'incidence)

Le taux d'incidence correspond au nombre de personnes testées positives (RT-PCR et test antigénique) pour la première fois depuis plus de 60 jours rapporté à la taille de la population. Il est exprimé pour 100 000 habitants et permet de comparer des zones géographiques entre elles.

Trois niveaux ont été fixés pour cet indicateur :

  • vert : en dessous de 10 personnes testées positives sur 100.000 personnes testées, sur une semaine glissante ;
  • orange : au-delà de 10 personnes testées positives sur 100.000 personnes testées, sur une semaine glissante ;
  • rouge : au-delà de 50 personnes testées positives sur 100.000 personnes testées, sur une semaine glissante.

2. Taux de positivité des tests virologiques

Le taux de positivité correspond au nombre de personnes testées positives (RT-PCR et test antigénique) pour la première fois depuis plus de 60 jours rapporté au nombre total de personnes testées positives ou négatives sur une période donnée ; et qui n‘ont jamais été testées positives dans les 60 jours précédents.

Trois niveaux ont été fixés pour cet indicateur :

  • vert : taux de positivité entre 0 et 5% ;
  • orange : taux de positivité entre 5 et 10% ;
  • rouge : taux de positivité supérieur à 10%.

3. Facteur de reproduction du virus (évolution du R0)

Le nombre de reproduction du virus : c’est le nombre moyen de personnes qu’une personne infectée peut contaminer. Si le R effectif est supérieur à 1, l’épidémie se développe ; s’il est inférieur à 1, l’épidémie régresse. Cet indicateur, arrêté le mardi et mis à jour le jeudi, est un indicateur de la situation épidémiologique environ 7 jours auparavant et doit être interprété à la lumière des activités de dépistage et de remontée des données. L'indicateur est mis à jour une fois par semaine

Trois niveaux ont été fixés pour cet indicateur :

  • Vert : R0 entre 0 et 1 ;
  • Orange : R0 entre 1 et 1,5 ;
  • Rouge : R0 supérieur à 1,5.

4. Tension hospitalière sur la capacité en réanimation

Cet indicateur reflète le niveau de sollicitation des réanimations mais aussi le niveau de tension sur les capacités hospitalières en réanimation. Il s’agit de la proportion de patients atteints de COVID-19 actuellement en réanimation, en soins intensifs, ou en unité de surveillance continue rapportée au total des lits en capacité initiale, c’est-à-dire avant d’augmenter les capacités de lits de réanimation dans un hôpital.

Trois niveaux ont été fixés pour cet indicateur :

  • Vert : taux d’occupation compris entre 0 et 30% ;
  • Orange : taux d’occupation compris entre 30 et 60% ;
  • Rouge : taux d'occupation supérieur à 60%.

Description des données

Les données mises à disposition présentent la valeur quotidienne de ces 4 indicateurs au niveau national et départemental depuis le 15 mars 2020.

Fréquence de mise à jour des données : quotidienne

Changements notables

Depuis le 8 décembre, après avoir vérifié la qualité des données remontées, tous les résultats de tests RT-PCR ou Antigéniques, entrent dans la production des indicateurs épidémiologiques nationaux et territoriaux (taux d’incidence, taux de positivité et taux de dépistage) utiles au suivi de l’épidémie de COVID-19. Par ailleurs, l’épidémie se prolonge dans le temps et les capacités de dépistage ont augmenté, ce qui conduit à une fréquence croissante de personnes testées plusieurs fois. Ainsi, un ajustement des méthodes de dédoublonnage pour les patients bénéficiant de tests répétés et donc de la définition des personnes testées étaient nécessaires. Santé publique France, dans son approche épidémiologique centrée sur les patients, a donc adapté ses méthodes pour que ces indicateurs reflètent notamment au mieux la proportion de personnes infectées parmi la population testée. Ces évolutions n’ont pas d’impact sur les tendances et l’interprétation de la dynamique de l’épidémie, qui restent identiques. Des données plus précises relatives aux tests (incidence et positivité) sont également publiées par Santé publique France (données SI-DEP).

Ressources 2

Voir aussi : ressources communautaires
11268 téléchargements

table-indicateurs-open-data-france.csv

Disponible
Type
Fichier principal
Type MIME
text/csv
sha1
971618e218778437dda2b5c755e6506ed984d447
Créée le
5 août 2020
Modifiée le
15 octobre 2021
Publiée le
21 septembre 2020
7456 téléchargements

table-indicateurs-open-data-dep-serie.csv

Disponible
Type
Fichier principal
Type MIME
text/csv
sha1
28af03e9123c5543229f6f389acdd7fc4dcb1993
Créée le
17 juin 2020
Modifiée le
15 octobre 2021
Publiée le
21 septembre 2020

Embed

Vous pouvez facilement intégrer ce jeu de données sur votre site en collant cet extrait de code dans votre page html.

Ressources communautaires 0

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Réutilisations 5

Vous avez réutilisé ces données et publié un article, une infographie, ou une application ? C'est le moment de vous faire connaître ! Référencez votre travail en quelques clics et augmentez votre visibilité.

Discussions 0

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.