Chiffres départementaux mensuels relatifs aux crimes et délits enregistrés par les services de police et de gendarmerie depuis janvier 1996

Qualité des métadonnées : 0.7777777777777778/1
Qualité des métadonnées :
Description des données renseignée
Ressources documentées
Licence renseignée
Fréquence de mise à jour non respectée
Formats de fichiers standards
Couverture temporelle non renseignée
Couverture spatiale renseignée
Mis à jour le 30 septembre 2022 — Licence Ouverte / Open Licence

Ministère de l'Intérieur et des Outre-Mer

Placé au cœur de l’État, le ministère de l’intérieur et des outre-mer assure la permanence et la continuité de l’État. Cette fonction régalienne se concrétise par le rôle majeur et les services rendus par le réseau des préfectures et des sous-préfectures aux citoyens de métropole et d'outre-mer.…

640 jeux de données
3 réutilisations

Informations

Licence
Licence Ouverte / Open Licence
ID
5617ad4dc751df6211cdbb49

Temporalité

Fréquence
Mensuelle
Date de création
9 octobre 2015
Dernière mise à jour de ressource
16 juin 2022

Dimensions géographiques

Granularité de la couverture territoriale
Arrondissement français
Couverture territoriale
France

Intégrer sur votre site

URL stable

Description

Ces données correspondent aux statistiques de crimes et délits enregistrées mensuellement par les services de police et de gendarmerie nationales, en France métropolitaine, dans les DROM et dans les COM, depuis janvier 1996. Elles sont issues de l’outil historique de mesure de l’activité des services, appelé « Etat 4001 » mis en place en 1972. Dans cet état statistique, les faits de délinquance sont comptabilisés selon une nomenclature comportant 107 catégories d’infractions (soit 107 index dont 4 ne sont pas utilisés). Ces données sur les crimes et délits enregistrés par les forces de sécurité ne mesurent pas l’ensemble de la délinquance commise car les victimes ne déposent pas toujours plainte. Ainsi, l’utilisation systématique des enquêtes de victimation en regard de ces statistiques constitue un complément indispensable pour appréhender l’ensemble des facteurs tant conjoncturels que structurels qui caractérisent les phénomènes délinquants.

Par ailleurs, ces données historiques ont été produites et mises en ligne par le ministère de l’Intérieur avant la création, fin 2014, du Service Statistique Ministériel de la Sécurité Intérieure (SSMSI), lequel en a repris la production et la diffusion par la suite. Ces données sont « brutes » : issues directement des applications informatiques, elles ne sont pas retraitées et ne sont pas assez fiabilisées en particulier à l’échelle départementale.

Afin d’améliorer la mesure de la délinquance et d’inscrire les évolutions de court terme dans la perspective des tendances de moyen terme, le SSMSI diffuse une base des séries chronologiques qui référence plus d’une centaine d’indicateurs statistiques mensuels, trimestriels ou annuels relatifs aux périmètres suivis par le service : crimes, délits, contraventions, victimations, sentiment d’insécurité,…

Enfin, pour expliciter et décliner au niveau local les résultats nationaux, le SSMSI diffuse un troisième jeu de données, soit les principaux indicateurs de mesure de la délinquance fiabilisés à l’échelle départementale et communale,selon un périmètre qui s’élargit progressivement.

Fichiers 5

Ressources communautaires 0

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Explorez les réutilisations de ce jeu de données.

Avez-vous utilisé ces données ? Référencez votre travail et augmentez votre visibilité.

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.