Bénéficiaires du Diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer

Licence Ouverte / Open Licence version 2.0

Ce jeu de données provient d'un portail externe. Voir la source originale.

Hauts-de-Seine le Département

Le Département des Hauts-de-Seine fait partie des premières collectivités qui, au-delà de la libération des données et de la démarche de transparence, ont fait le choix d'être des acteurs du développement de l'Open Data, une démarche d’ouverture et d'innovation. Inaugurée le 24 janvier 2013, la…

245 jeux de données

Informations

Licence
Licence Ouverte / Open Licence version 2.0
ID
57868eb2a3a7295d371add06
Source originale
Source originale

Temporalité

Fréquence
Inconnu
Date de création
13 juillet 2016
Dernière mise à jour de ressource
13 février 2021
Extras
ods:has_records
True
ods:url
https://opendata.hauts-de-seine.fr/explore/dataset/beneficiaires-du-diagnostic-precoce-de-la-maladie-dalzheimer/
harvest:last_update
2022-07-02T06:02:54.982009
harvest:domain
opendata.hauts-de-seine.fr
harvest:source_id
5731a6d688ee38379cd1b934
harvest:remote_id
beneficiaires-du-diagnostic-precoce-de-la-maladie-dalzheimer
remote_url
https://opendata.hauts-de-seine.fr/explore/dataset/beneficiaires-du-diagnostic-precoce-de-la-maladie-dalzheimer/
ods:geo
False

Intégrer sur votre site

URL stable

Description

Nombre de bénéficiaires du Diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer (DPMA92)


Dispositif mis en place en 2007 et propre au Département des Hauts-de-Seine, le Diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer (DPMA92) est une enquête permettant de connaitre l'état de santé des personnes âgées vis-à-vis de la maladie d'Alzheimer lors de la première demande d'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) à domicile. Ce jeu de données propose le détail de cette enquête en distinguant les bénéficiaires diagnostiqués, symptomatiques et asymptomatiques.

Lexique

DPMA92 = Diagnostic Précoce de la Maladie d'Alzheimer dans les Hauts-de-Seine
IADLs = Échelle simplifiée d'activités instrumentales de la vie quotidienne. L'échelle simplifiée des IADL a été créée à partir de l'échelle IADL "Instrumental Activities of Daily Living" développée par Lawton et Brody. Cet outil permet d'évaluer l’autonomie de la personne dans certaines activités dites « instrumentales » de la vie quotidienne autour de 4 items : capacité à utiliser les transports en commun, le téléphone, à prendre ses médicaments et à gérer ses finances.
Deux chiffres permettent de synthétiser les résultats :
- la somme (de 0 à 11) des valeurs attribuées à chaque activité,
- le nombre d’activités perturbées pour une cause inexpliquée.
Diagnostiqués = bénéficiaires du DPMA92 ayant déjà eu un diagnostic de démence, maladie d'Alzheimer ou apparentée avant la visite d'évaluation médico-sociale effectuée dans le cadre de la demande d'APA à domicile.
Symptomatiques = bénéficiaires du DPMA92 présentant des symptômes d'atteinte des fonctions supérieures et non encore diagnostiqués ou dont on ne sait pas s'ils ont été diagnostiqués avant la visite d'évaluation médico-sociale effectuée dans le cadre de la demande d'APA à domicile ; ces personnes sont la cible du DPMA92.
Asymptomatiques = bénéficiaires du DPMA92 ne présentant pas de symptômes de démence au moment de la visite d'évaluation médico-sociale effectuée dans le cadre
de la demande d'APA à domicile.
APA = Allocation personnalisée d'autonomie
GIR = groupe iso-ressources. Les groupes iso-ressources permettent de mesurer le degré de perte d'autonomie d'une personne. Au nombre de 6, ils sont établis à partir de la
grille nationale d'évaluation Aggir (Autonomie, gérontologie, groupes iso-ressources) : le GIR 1 correspond au plus fort degré de perte d'autonomie physique et psychique et les
GIR 5 et 6 correspondent aux personnes peu dépendantes ou valides.
GIR 1 = perte de l'autonomie mentale, corporelle, locomotrice et sociale, nécessitant la présence indispensable et continue d'intervenants.
GIR 2 = personnes confinées au lit ou au fauteuil dont les fonctions mentales ne sont pas totalement altérées, nécessitant une prise en charge pour la plupart des activités de la
vie courante ainsi que les personnes dont les fonctions mentales sont altérées mais qui ont gardé leurs capacités locomotrices.
GIR 3 = personnes qui ont conservé leur autonomie mentale, partiellement leur autonomie locomotrice, nécessitant quotidiennement et plusieurs fois par jour des aides pour
leur autonomie corporelle.
GIR 4 = personnes qui n'assument pas seules leurs "transferts" (se lever, se coucher, s'asseoir) mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l'intérieur d'un logement. Elles
doivent parfois être aidées pour la toilette et l'habillage, la grande majorité s'alimentent seules. Appartiennent aussi à ce groupe, les personnes qui n'ont pas de problèmes
locomoteurs, qui doivent être aidées pour la toilette, l'habillage et les repas.

Fichiers 4

Ressources communautaires 0

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Explorez les réutilisations de ce jeu de données.

Avez-vous utilisé ces données ? Référencez votre travail et augmentez votre visibilité.

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.