Le secteur de l’audiovisuel a glissé progressivement du monopole d’Etat vers une organisation mixte et pluraliste où coexistent un secteur public et un secteur privé. Sur le plan juridique, la remise en cause du monopole puis sa disparition furent jalonnées de nombreux textes, parfois contradictoires, partagés entre la volonté de maintenir les structures audiovisuelles sous influence publique et le souci de procéder à une libéralisation plus ou moins contrôlée.


Discussions

Discussion between the organization and the community about this dataset.