Notre appli propose ces itinéraires à partir des données d’Etalab : positionnement des caméras de vidéosurveillance dans la ville de Paris qui indiquent les endroits plus sûrs, mais également à partir d’une carte des incivilités que nous allons construire. Cette carte sera établie à partir d’autres données : celles récoltées par notre objet connecté dont le but est de prévenir et alerter. Des signaux de type « je ne me sens pas rassuré(e) dans cette rue », « j’ai été témoin d’une agression dans cette rue » ou encore « je me suis fait agresser » sont envoyés, et nous recueillons aussi des photographies prises au moment de ces alertes, qui permettent de vérifier leur véracité. Grâce à cette carte des incivilités construites sous deux angles : d’une part en instantané, pour orienter en direct les utilisateurs de l’appli, et d’autre part sur long terme avec des moyennes pour faire apparaître des endroits jugés « dangereux » sur un grande période de temps, et grâce aux données géographiques des caméras de Paris, les piétons suivant un GPS classique ou un chemin habituel pourront suivre notre itinéraire de substitution mieux approprié et plus rassurant. Le but de cette réutilisation est de faire de la prévention aux incivilités des villes :

  • orientation des personnes seules ne sentant pas rassurées vers des rues où il y a des caméras de surveillance
  • proposition de co-marche à pied en orientant les personnes faisant un itinéraire porches dans les mêmes rues afin qu’elles se retrouvent à marcher ensemble
  • construire une carte des incivilités à partir des données recueillies par notre objet connecté
  • couplage des données des caméras de vidéosurveillance et des données de notre caméra pour intervenir en cas d’alerte importante.

Discussions

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.