Taux de poursuite des néo-bacheliers dans l'enseignement supérieur par académie

Qualité des métadonnées : 0.5555555555555556/1
Qualité des métadonnées :
Description des données renseignée
Ressources documentées
Licence renseignée
Fréquence de mise à jour non renseignée
Formats de fichiers standards
Couverture temporelle non renseignée
Couverture spatiale non renseignée
Licence Ouverte / Open Licence version 2.0
Ce jeu de données provient d'un portail externe. Voir la source originale.

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche prépare et met en œuvre la politique du gouvernement relative au développement de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la technologie. Il définit et suit la politique en matière d’innovation. Il participe à la promotion des…

208 jeux de données
26 réutilisations

Informations

Licence
Licence Ouverte / Open Licence version 2.0
ID
62636bcacfa860686f3c6758
Source originale
Source originale

Temporalité

Fréquence
Inconnu
Date de création
23 avril 2022
Dernière mise à jour de ressource
23 avril 2022
Extras
ods:url
https://data.enseignementsup-recherche.gouv.fr/explore/dataset/fr-esr-taux-poursuite-enseignement-superieur-par-academie/
remote_url
https://data.enseignementsup-recherche.gouv.fr/explore/dataset/fr-esr-taux-poursuite-enseignement-superieur-par-academie/
ods:has_records
True
ods:geo
False
harvest:source_id
586961d688ee3816ad3f4e5d
harvest:remote_id
fr-esr-taux-poursuite-enseignement-superieur-par-academie
harvest:domain
data.enseignementsup-recherche.gouv.fr
harvest:last_update
2022-10-06T05:00:23.488554

Intégrer sur votre site

URL stable

Description

Les taux de poursuite permettent de mesurer la part des bacheliers d’une session poursuivant des études à la rentrée suivante dans l’enseignement supérieur français. Cela ne prend donc pas en compte les prises d’études différées ou reprise d’études (après une césure, une période d’inactivité ou d’activité professionnelle, …), ni les arrivées dans l’enseignement supérieur avec un diplôme équivalent au baccalauréat, ni les arrivées dans l’enseignement supérieur depuis l’étranger ou les COM.

Le taux de poursuite des néo-bacheliers dans l’enseignement supérieur est défini comme le rapport entre le nombre de bacheliers de la session N poursuivant des études dans l’enseignement supérieur à la rentrée N, et le nombre total de bacheliers de la session N. Cet indicateur peut être décliné selon les académies, les grandes séries du baccalauréat, le genre, pour chaque filière de formation dans le supérieur et le secteur de l’établissement de formation.

Afin de calculer des taux de poursuite conformes aux diffusions de la sous-direction des systèmes d’information et des études statistiques (SIES) du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, il faut sommer les néo-bacheliers poursuivant dans les filières de formation et les secteurs d’établissement retenus, selon la granularité souhaitée (somme selon l’année, les académies du baccalauréat, les grandes séries du baccalauréat, le genre). Les bacheliers doivent être sommés en suivant la même granularité que celle retenue pour les néo-bacheliers poursuivant pour s’assurer de la cohérence de l’indicateur. Il suffit alors de diviser la première somme par la seconde.

Fichiers 4

Ressources communautaires 0

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Explorez les réutilisations de ce jeu de données.

Avez-vous utilisé ces données ? Référencez votre travail et augmentez votre visibilité.

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.