⚠️ Ce jeu de données provient de la plateforme geo.data.gouv.fr. Cette plateforme n'est plus activement maintenue, et des incohérences sur les données ou les métadonnées peuvent apparaitre sur cette fiche. Plus d'informations à propos de l'extinction de geo.data.gouv.fr sont disponibles ici.

Rapportage Directive Cadre sur l'Eau 2010: synthèses des états et objectifs des masses d'eau, niveaux de confiance, critères d'exemption par bassin DCE et pour la France entière.

Mis à jour le 24 janvier 2020 — Licence Ouverte / Open Licence version 2.0

Système d'Information sur l'Eau

Le système d’information sur l’eau (SIE) vise au recueil, à la conservation et à la diffusion des données et des indicateurs sur l’eau, les milieux aquatiques, leurs usages et les services publics de distribution d’eau et d’assainissement, conformément à l’article L. 213-2 du code de…

510 jeux de données
2 réutilisations

Informations

Licence
Licence Ouverte / Open Licence version 2.0
ID
5d79f0288b4c412a6ce47743

Temporalité

Fréquence
Inconnu
Date de création
12 septembre 2019
Dernière mise à jour de ressource
24 janvier 2020
Extras
inspire:resource_identifier
59c71d09-8eb5-455c-a25e-23e75721ea5a
geop:dataset_id
b1a3ef71debcd0f468e65bdb8d4b1fafa07345cc
inspire:identifier
59c71d09-8eb5-455c-a25e-23e75721ea5a

Intégrer sur votre site

URL stable

Description

Ces synthèses élaborées à partir des données du rapportage DCE 2010, des SDAGE 2009 et des Etat des lieux 2009 fournissent les informations suivantes:
-le nombre et le pourcentage de masses d'eau de surface par objectif de bon état global, écologique et chimique (2015, 2021, 2027 ou objectif moins strict), classés selon l'état des masses d'eau de surface déterminé lors de l'état des lieux 2009.
-le nombre et le pourcentage de masses d'eau souterraines par objectif de bon état global, quantitatif et chimique (2015, 2021, 2027 ou objectif moins strict), classés selon l'état des masses d'eau souterraines déterminé lors de l'état des lieux de 2009.
-Le nombre et le pourcentage de masses d'eau de surface et souterraines selon le niveau de confiance (haut, moyen, bas, pas d'information) de détermination de leur état ou potentiel écologique et de leur état chimique.
-le nombre et le pourcentage d'exemptions de chaque type pour l'ensemble des masses d'eau de surface et souterraines (faisabilité technique, conditions naturelles, coûts disproportionnés)
-le nombre de masses d'eau pour les différents couples état/objectif pour différents types de zone protégée (Zones conchylicoles, Zones spéciales de conservation Natura 2000, Zones de protection spéciales Natura2000, Eaux de baignades, Zones vulnérables, Zones d'alimentation eau potable, autres)

La DCE définit le "bon état" d’une masse d’eau de surface lorsque l’état écologique et l’état chimique de celle-ci sont au moins bons.

  • L’état écologique d’une masse d’eau de surface résulte de l’appréciation de la structure et du fonctionnement des écosystèmes aquatiques associés à cette masse d’eau. Il est déterminé à l’aide d’éléments de qualité : biologiques (espèces végétales et animales), hydromorphologiques et physico-chimiques, appréciés par des indicateurs (par exemple les indices invertébrés ou poissons en cours d’eau). Pour chaque type de masse de d’eau (par exemple : petit cours d’eau de montagne, lac peu profond de plaine, côte vaseuse...), il se caractérise par un écart aux « conditions de référence » de ce type, qui est désigné par l’une des cinq classes suivantes : très bon, bon, moyen, médiocre et mauvais. Les conditions de référence d’un type de masse d’eau sont les conditions représentatives d’une eau de surface de ce type, pas ou très peu influencée par l’activité humaine.
  • L’état chimique d’une masse d’eau de surface est déterminé au regard du respect des normes de qualité environnementales (NQE) par le biais de valeurs seuils. Deux classes sont définies : bon (respect) et pas bon (non-respect). 41 substances sont contrôlées : 8 substances dites dangereuses (annexe IX de la DCE) et 33 substances prioritaires (annexe X de la DCE)

Le bon état d’une eau souterraine est l’état atteint par une masse d’eau souterraine lorsque son état quantitatif et son état chimique sont au moins "bons".
-Le bon état quantitatif d’une eau souterraine est atteint lorsque les prélèvements ne dépassent pas la capacité de renouvellement de la ressource disponible, compte tenu de la nécessaire alimentation des écosystèmes aquatiques.
-L’état chimique est bon lorsque les concentrations en polluants dues aux activités humaines ne dépassent pas les normes et valeurs seuils, lorsqu’elles n’entravent pas l’atteinte des objectifs fixés pour les masses d’eaux de surface alimentées par les eaux souterraines considérées et lorsqu’il n’est constaté aucune intrusion d’eau salée due aux activités humaines.

Origine

Les synthèses sont élaborées par l'ONEMA à partir des données produites par les bassins DCE pour le rapportage DCE, les SDAGE et les Etats des lieux

Organisations partenaires

ONEMA

Consulter cette fiche sur geo.data.gouv.fr

Fichiers 14

Ressources communautaires 0

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Explorez les réutilisations de ce jeu de données.

Avez-vous utilisé ces données ? Référencez votre travail et augmentez votre visibilité.

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.