⚠️ Ce jeu de données provient de la plateforme geo.data.gouv.fr. Cette plateforme n'est plus activement maintenue, et des incohérences sur les données ou les métadonnées peuvent apparaitre sur cette fiche. Plus d'informations à propos de l'extinction de geo.data.gouv.fr sont disponibles ici.

Prélèvements en eau - Bulletin annuel

Mis à jour le 24 janvier 2020 — Licence Ouverte / Open Licence version 2.0

Système d'Information sur l'Eau

Le système d’information sur l’eau (SIE) vise au recueil, à la conservation et à la diffusion des données et des indicateurs sur l’eau, les milieux aquatiques, leurs usages et les services publics de distribution d’eau et d’assainissement, conformément à l’article L. 213-2 du code de…

510 jeux de données
2 réutilisations

Informations

Licence
Licence Ouverte / Open Licence version 2.0
ID
59b92830c751df1e26d270dd

Temporalité

Fréquence
Inconnu
Date de création
13 septembre 2017
Dernière mise à jour de ressource
24 janvier 2020

Dimensions géographiques

Granularité de la couverture territoriale
Autre
Extras
inspire:resource_identifier
9de06b45-d219-4040-8ec6-3883abf1f483
geop:dataset_id
678b177b3c8c2842637ff1f15ad069997a4a3dad
inspire:identifier
9de06b45-d219-4040-8ec6-3883abf1f483

Intégrer sur votre site

URL stable

Description

Le ministère chargé de l’environnement a confié à l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema) la mise en place de la banque nationale des prélèvements quantitatifs en eau (BNPE). Cette mission est assumée depuis le 1er janvier 2017 par l’Agence française pour la biodiversité (AFB) . L’objectif de la banque est de collecter et de diffuser au niveau national les informations sur les prélèvements quantitatifs en eau sur le territoire français. Cette banque collecte aujourd’hui les données issues des redevances des agences et offices de l’eau, mais elle a vocation à s’enrichir de données provenant d’autres sources (les DDT, par exemple). Le projet est co-piloté par l’Onema, l’agence de l’eau Adour-Garonne et la direction de l’eau et de la biodiversité (DEB) du ministère. Le Service géologique national (BRGM) intervient dans le développement des outils informatiques - qu’il héberge - et l’intégration des données (dont les référentiels).
En France, l’utilisation de l’eau est principalement encadrée par la loi sur l’eau de 1992 , révisée par la loi sur l’eau et les milieux aquatique (LEMA) de 2006 . Les prélèvements d’eau sont soumis à un régime réglementaire de déclaration ou d’autorisation, à l’enregistrement des volumes prélevés . Les services de l’État (DDT et DREAL) sont chargés d’instruire les dossiers d’autorisation des prélèvements, de contrôler les déclarations de volumes prélevés effectuées par les usagers et de donner suite aux contrôles en cas de non-conformité. Les agences de l’eau - ou offices de l’eau en outre-mer - perçoivent une redevance pour prélèvement sur la ressource en eau et collectent les données nécessaires (volumes prélevés, régime de déclaration , usage du prélèvement, etc.) à l’établissement de cette redevance .
Les prélèvements d’eau peuvent ainsi être estimés à l’aide des déclarations annuelles faites par les préleveurs auprès des agences et offices de l’eau.
Le bulletin annuel présente une photographie des données relatives aux prélèvements stockées au sein de la BNPE, donnant ainsi les ordres de grandeur des volumes prélevés et de leur répartition selon les usages de l’eau

Origine

Données issues des redevances et Agences et offices de l'eau

Organisations partenaires

SIE, CHATAIGNER

Consulter cette fiche sur geo.data.gouv.fr

Fichiers 5

Ressources communautaires 0

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Explorez les réutilisations de ce jeu de données.

Avez-vous utilisé ces données ? Référencez votre travail et augmentez votre visibilité.

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.