Compte Administratif 2014 recettes budget PRINCIPAL

Mis à jour le 1 février 2016 — Licence Ouverte / Open Licence

Lorient Agglomération

Lorient Agglomération regroupe 25 communes en Bretagne Sud : Brandérion, Bubry, Calan, Caudan, Cléguer, Gâvres, Gestel, Groix, Guidel, Hennebont, Inguiniel, Inzinzac-Lochrist, Lanester, Languidic, Lanvaudan, Larmor-Plage, Locmiquélic, Lorient, Plœmeur, Plouay, Pont-Scorff, Port-Louis, Quéven,…

109 jeux de données

Informations

Temporalité

Dimensions géographiques

Intégrer sur votre site

URL stable

Description

Le compte administratif retrace la situation exacte et réelle des finances de Lorient Agglomération (opérations réalisées et les restes à réaliser). Il est élaboré par "l’ordonnateur" de la collectivité, c’est à dire le Président. Le compte administratif doit correspondre au compte de gestion, établi parallèlement par le comptable de la collectivité.

Ce fichier est extrait du logiciel Coriolis finances publiques et présente les recettes du BUDGET PRINCIPAL réalisées en 2014 en section de Fonctionnement : recettes que la collectivité peut percevoir des transferts de charges, de prestations de services, des dotations de l’État, des impôts et taxes et en investissement : les emprunts, les dotations et subventions de l’État, l’autofinancement, qui correspond au solde excédentaire de la section de fonctionnement.

Ressources 1

Voir aussi : ressources communautaires
0 téléchargements

Compte Administratif 2014 recettes budget PRINCIPAL

Disponible
xls (175.5Ko)

Le compte administratif retrace la situation exacte et réelle des finances de Lorient Agglomération (opérations réalisées et les restes à réaliser). Il est élaboré par "l’ordonnateur" de la collectivité, c’est à dire le Président. Le compte administratif doit correspondre au compte de gestion, établi parallèlement par le comptable de la collectivité.

Ce fichier est extrait du logiciel Coriolis finances publiques et présente les recettes du BUDGET PRINCIPAL réalisées en 2014 en section de Fonctionnement : recettes que la collectivité peut percevoir des transferts de charges, de prestations de services, des dotations de l’État, des impôts et taxes et en investissement : les emprunts, les dotations et subventions de l’État, l’autofinancement, qui correspond au solde excédentaire de la section de fonctionnement.

Type
Fichier principal
Type MIME
application/vnd.ms-excel
sha1
6f6783771a081097fdcdbd9173e44aa980cd8d29
Créée le
1 février 2016
Modifiée le
1 février 2016
Publiée le
1 février 2016

Ressources communautaires 0

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Réutilisations 0

Vous avez réutilisé ces données et publié un article, une infographie, ou une application ? C'est le moment de vous faire connaître ! Référencez votre travail en quelques clics et augmentez votre visibilité.

Discussions 0

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.