Première Guerre Mondiale 1914-1918 "Livre d’or des personnels de l’instruction publique et des Beaux-arts"

Metadata quality: 0.5555555555555556/1
Metadata quality:
Data description filled
Resources documented
License filled
Update frequency not set
File formats are open
Temporal coverage not set
Spatial coverage not set
Licence Ouverte / Open Licence version 2.0
This dataset come from an external portal. View the original source.

Ministère de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse

Le site www.education.gouv.fr propose des informations sur le fonctionnement du système éducatif, tous les niveaux d'enseignement, de la maternelle à la terminale, les programmes, les diplômes, les formations, les filières, etc. Il donne des informations actualisées quotidiennement sur le…

129 datasets

Informations

Licencia
Licence Ouverte / Open Licence version 2.0
ID
5be506d79ce2e71dbb830ff0
Remote source
Remote source

Temporality

Frequency
Desconocido
Fecha de creación
9 de noviembre de 2018
Latest resource update
9 de noviembre de 2018
Extras
ods:has_records
True
ods:url
https://data.education.gouv.fr/explore/dataset/fr-en-livre-or-1914-1918/
harvest:last_update
2022-08-17T06:03:30.892968
harvest:domain
data.education.gouv.fr
harvest:source_id
58864fc5c751df491dae0a67
harvest:remote_id
fr-en-livre-or-1914-1918
ods:geo
False
remote_url
https://data.education.gouv.fr/explore/dataset/fr-en-livre-or-1914-1918/

Embed

Permalink

Descripción

En septembre 1914, vingt-cinq mille membres de l’enseignement public sont mobilisés dans l’armée française. Pour leur rendre hommage, le ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts, Albert Sarraut, décide, par circulaire du 12 septembre 1914, l’ouverture d’un « Livre d’or de l’Université » composé des listes de « ceux qui seront tombés, morts ou blessés, sur le champ de bataille ».

De toute la France affluent alors, dès 1914 et jusqu’en 1920, des listes adressées au ministère par les personnels de l’administration centrale, les académies et plus rarement les autorités militaires ou les familles des victimes. 17144 fiches sont ainsi constituées, recensant les personnels de l’enseignement primaire, secondaire, supérieur et les membres de l’administration centrale ayant été déclarés blessés, morts ou portés disparus au cours de cette période.

C’est à partir de ces fiches, conservées désormais aux Archives nationales et ne prétendant pas à l’exhaustivité, que cette base a été construite par la mission des archives et du patrimoine culturel du ministère

Files 2

Community resources 0

You have built a more comprehensive database than those presented here? This is the time to share it!

Reutilizaciones 0

Explore the reuses of this dataset.

Did you use this data ? Reference your work and increase your visibility.

Discussion between the organization and the community about this dataset.