Le 3 septembre 2015, le ministère de l’Écologie a présenté un projet de décret sur l'affichage publicitaire.
Avec l'article 2 de ce projet de décret, les panneaux publicitaires scellés au sol seraient autorisés :

  1. dans toutes les communes faisant partie d'une des des 61 unités urbaines de 100 000 habitants et plus,
  2. dans les communes de 10 000 habitants et plus,
  3. et, et ceci est nouveau, dans toutes les communes des unités urbaines autour des agglomérations communales de 10 000 habitants et plus.

Nous avons cherché à évaluer la portée de ce décret : quelles sont les communes touchées ?

Comme il s'agissait d'un grand nombre (237 unités urbaines et 1149 communes concernées !), le mieux était de montrer ceci par une carte : carte montrant les effets du projet de décret en Métropole.
Nous n'avons pas oublié les DOM : Guadeloupe/Guyane/Martinique, Mayotte/La Réunion.

A titre d'exemple ci-dessous, des captures de cette carte pour cinq petites villes françaises concernées (sur la vraie carte montrant les effets du projet de décret en Métropole, vous pouvez cliquer sur les villes en bleu au centre des unités urbaines):

Alès Alès

Belfort Belfort

Dinard Dinard

Saint-Cyprien Saint-Cyprien

Saint-Omer Saint-Omer



A la suite de cela, nous avons construit une autre carte pour montrer les effets de ce même projet de décret sur les Parc Naturels Regionaux.

Tout ceci est documenté à partir de cette page d'accueil.

Comme nous estimons que ces effets de ce projet de décret ne sont pas neutres, nous espérons par cette visualisation contribuer au débat démocratique, et aider les responsables politiques à tous les niveaux, à prendre connaissance de l'exacte portée de ce projet de décret.


Cette réutilisation est un travail collectif et associatif dans le cadre de la défense du paysage contre toute forme de pollution visuelle, voir Paysages de France







Mars 2016 : Bilan de la participation au concours dataconnexions#6, et bilan de ce projet de cartographie en ligne

Résumé : Le 10 février 2016, le gouvernement a renoncé finalement au projet de décret sur l'affichage publicitaire, l'énorme mobilisation menée par l'association 'Paysages de France' (et par d'autres associations) depuis le mois d'octobre 2015 a fini par payer. La cartographie en ligne, montrant les effets de ce décret, s'il avait été adopté, a contribué à l'information des médias et du grand public et a donc joué un rôle important dans cette victoire des associations de défense du paysage. La participation au concours dataconnexions#6 a été un relais intéressant, et a accru l'audience de cette cartographie militante. Merci à tous ceux qui ont soutenu ce projet depuis le début! Ceci montre par un exemple à quoi l'OpenData peut servir ! (la version longue ci-dessous).

Version longue :
Vous avez été nombreux depuis le mois de décembre 2015 à soutenir le projet 'Paysages de France' au concours dataconnexions #6 : au total, ce sont 324 votes qui se sont portés sur ce projet, et nous avons ainsi obtenu sur notre seul projet 20% du total des votes des 50 projets qui étaient candidats. Du jamais vu au concours dataconnexions.

Ces très nombreux votes nous ont qualifié pour la finale du concours qui a eu lieu le 2 février 2016 à Toulouse.

Cette cartographie 'Paysages de France' n'a pas gagné la finale, et sans contester la décision souveraine du jury, soulignons malgré tout que l'impact démocratique du projet a été très important, comme vous allez le voir par la suite !

En effet, pas mal de médias se sont petit à petit intéressés au sujet à partir du mois de janvier 2016, et se sont servis de cette cartographie pour expliquer à leurs publics l'article 2 de ce projet de décret. C'est allé jusqu'au JT du 20h de France 2, le 1 février 2016, la veille de la finale !

Pour citer les apparitions médias les plus importantes :
-Ouest France
-Europe 1
-Normandie-Actus
-Télérama
-Planet
-JT 20h de France 2 du 1 Février 2016

Par ailleurs, un travail militant solide et remarquable est effectué par l'association Paysages de France (et par d'autres associations) depuis le mois d'octobre 2015 : cyberactions, pétitions en lignes, mailings, lobbying auprès des élus, obtention de soutiens de personnalités, présence dans les médias, interviews, contacts avec gouvernement, etc.
Cette cartographie en ligne est un des aspects décisifs de cette mobilisation militante.


Le résultat de tout ceci a fait que le 5 février 2016, après plusieurs mois de silence, Ségolène Royal annonce qu'elle ne signera pas ce projet de décret ! Notamment à cause de l'article 2, qui est visualisé par la cartographie.
Et assez rapidement ensuite, le 10 février 2016, et suite aussi aux 60 000 contributions (dont 99% négatives) à la consultation publique, le gouvernement annonce qu'il renonce à la totalité du projet de décret sur l'affichage publicitaire ! (Enfin sauf l'article 1 qui concerne la publicité autour des stades dans le cadre du financement de l'Euro 2016, et qui reste controversé.)

C'est donc une énorme victoire pour l'association 'Paysages de France', et tout ceux qui ont voté pour ce projet au concours dataconnexions#6 peuvent être très heureux d'avoir contribué à cette victoire. Les premiers votes de soutien, début décembre 2015, ont été primordiaux, et ont permis d'enclencher une dynamique, qui a contribué au retrait de ce projet de décret.

Cette cartographie en ligne est un cas d'utilisation (assez exemplaire ?) de l'Open Data : nous pouvons témoigner que l'ouverture des données donne effectivement aux citoyens la possibilité d'agir, de contribuer au débat public, et en final d'enrichir la démocratie !
Merci à l'Etalab de favoriser l'ouverture et la circulation des données.


Dec 2016 : OGP 2016
Participation à l'OGP 2016 pour relater cette utilisation de l'OpenData
Voir aussi le communiqué de presse de Paysages de France


Discussions

Discussion between the organization and the community about this dataset.