Elaboration du Schéma directeur pour les infrastructures de recharge pour véhicules électriques de Maine-et-Loire SDIRVE

Description

La loi d’orientation des mobilités donne la possibilité à chaque collectivités et établissements publics
titulaires de la compétence « IRVE1 » de définir un schéma directeur de développement des
infrastructures de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables ouvertes au public
(intitulé également SD IRVE). Comme explicitement mentionné dans le guide2 schéma directeur
publié par le Ministère de la Transition écologique, l’objectif du schéma directeur est de parvenir au
déploiement d’une offre de recharge :
▪ coordonnée entre les maîtres d’ouvrage publics et privés ;
▪ cohérente avec les politiques locales de mobilité, de protection de la qualité de l'air et du
climat, d'urbanisme et d'énergie ;
▪ adaptée à l’évolution des besoins de recharge pour le trafic local ou de transit.
La progression rapide de la mobilité électrique requiert un déploiement efficace des infrastructures
de recharge pour véhicules électriques (IRVE). Le marché de la recharge pour véhicules électriques
et hybrides rechargeables est marqué par un changement de paradigme avec une implication
toujours plus forte du secteur privé. Aussi, il est important pour les acteurs publics de se positionner
et de définir une stratégie de déploiement pour les échéances opérationnelles. Dans ce contexte,
les syndicats d’énergie (désignés « SDE » par la suite), impliqués dans les déploiements des
premiers réseaux de bornes de recharge, et titulaires (au moins partiellement) de compétences IRVE
déléguées par les communes, ont un rôle clé à jouer au niveau des territoires.
La réalisation du SD IRVE est donc une étape fondamentale pour encadrer le déploiement des IRVE
sur le territoire. Sa réalisation, détaillée par le Ministère de la Transition écologique, s’articule autour
d’étapes clés qui peuvent être abordées et intitulées différemment selon les territoires. Le présent
SD IRVE s’articule autour de cinq phases clés :

  1. Une phase de diagnostic, c’est-à-dire une phase permettant de faire l’état des lieux des
    points de recharge ouverts au public existants, en donnant également un aperçu des autres
    énergies alternatives représentées sur le territoire (hydrogène et bioGNV). L’objectif de cette
    phase de diagnostic est de développer une compréhension précise de l’état du réseau sur
    le territoire, et de son utilisation, point de départ pour la suite de l’analyse.
  2. La phase suivante concerne la définition de scénarios sur l’adoption des véhicules
    électriques et hybrides rechargeables.
  3. À partir de ces scénarios, les besoins en IRVE seront évalués grâce à un travail de
    modélisation détaillé, permettant d’estimer à la fois la quantité de points de charge
    nécessaires, leur puissance mais également leur maillage géographique.
  4. Une fois les besoins évalués, la phase suivante consistera à définir une stratégie de
    déploiement des IRVE, en tenant compte des aspects de calendrier, des aspects
    économiques mais également de l’organisation entre secteur public et secteur privé.
    L’objectif est en effet d’assurer le déploiement d’une offre coordonnée pour le territoire en
    ligne avec les besoins identifiés et les spécificités du territoire.
  5. Une fois les stratégies définies et validées, le projet de SD IRVE sera transmis à la préfecture
    pour validation. Il convient de souligner que le document ne sera pas figé et qu’il aura
    vocation à être mis à jour régulièrement en fonction du suivi opérationnel.
    En parallèle de ces phases, un travail de concertation des acteurs clés du territoire en lien avec la
    mobilité électrique est mené, qu’ils soient publics ou privés. La concertation couvre la totalité del’étude et vise à assurer le déploiement d’un SD IRVE informé par les retours des acteurs du
    territoire.
    Le présent rapport couvre la première des phases ci-dessus, relevant du diagnostic, afin d’avoir une
    vision assez globale de la situation sur le territoire.
    Après une mise en contexte de l’évolution du marché des véhicules électriques et hybrides
    rechargeables dans la première section, la seconde section couvrira l’analyse des données statiques
    et dynamiques du réseau IRVE existant en Maine-et-Loire. La troisième section s’attachera à
    résumer les principales conclusions de l’analyse économique du réseau Ouest-Charge du Siéml sur
    la période 2019-2020, et à définir le nombre de recharge nécessaire pour atteindre le seuil de
    rentabilité. Une quatrième section permettra de compléter l’état des lieux de l’existant par l’analyse
    des retours de 205 abonnés collectés pendant le SD IRVE : une partie de ces retours sera également
    disséminée tout au long de ce rapport afin d’illustrer certaines des conclusions. Les projets de
    déploiements d’infrastructures de recharges supplémentaires seront présentés dans une cinquième
    section, ainsi que l’état des lieux des solutions de mobilités alternatives dans une sixième section.
    La septième et dernière section tirera un bilan de l’ensemble de ces observations, en présentant un
    état des lieux des forces, faiblesses, opportunités et menaces de la mobilité électrique en Maine-et-
    Loire.

Producer

Latest update

October 13, 2023

License

License Not Specified

Metadata quality
55.55555555555556/100

Files documentation missing

File formats are closed

Temporal coverage not set

Spatial coverage not set

There are no reuses for this dataset yet.

Publish a reuse What's a reuse ?

There are no discussions for this dataset yet.

There are no community resources for this dataset yet.

Share your resources Learn more about the community

Information

Tags

License

License Not Specified

ID

652905a36fd1906ce7c076fd

Temporality

Creation

October 13, 2023

Frequency

Punctual

Latest update

October 13, 2023

Actions

Embed

Statistics for the year

Views

754

30 in Apr 2024

Downloads

29

1 in Apr 2024

Reuses of this dataset

0

Followers

0