Les noms de rues, choisis par les conseils municipaux, sont le reflet de la géographie, de l'histoire et plus généralement de notre société.

En terme de parité, il est clair que les femmes sont très largement sous représentées par rapport aux hommes. Plusieurs analyses ont déjà été faites sur ce thème sur les noms de rues de France, depuis que le fichier FANTOIR de la DGFiP est disponible en opendata.

En 2015, j'avais fait une autre analyse (très rapide) pour voir l'évolution non pas sur l'ensemble des noms, mais sur les nouveaux noms donnés, afin de voir si la présence de femmes évoluait.

Voici une version plus poussée de cette analyse qui s'appuie donc sur le fichier FANTOIR de la DGFiP ainsi que le fichier des prénoms de l'INSEE.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour accéder à l'article complet.


Discussions

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.