Cette table contient les niveaux moyens annuels de pollution par les particules fines PM10 enregistrés sur les stations de mesure de l'agglomération nantaise depuis l'année 2007.

LES PARTICULES FINES

Origines : les particules fines proviennent principalement des combustions (combustibles fossiles, notamment gazole, déchets, etc), de certaines activités industrielles (cimenteries, silos céréaliers, etc), et de l'agriculture (élevage et épandage d'engrais). PM10 = particules dont le diamètre est inférieur à 10µm.

Évolutions temporelles : en agglomération urbaine, la pollution particulaire est plus forte en hiver qu'en été. L'influence combinée des émissions particulaires des chauffages et de conditions dispersives souvent réduites en hiver, explique cette fluctuation saisonnière.

Répartition géographique : la pollution par les particules fines est plus forte près des axes routiers et sous les vents des installations industrielles émettrices.

Pour plus d'information : www.airpl.org

Recursos

24440040400129_APL_APL_00033.CSV

24440040400129_APL_APL_00033.XLS

Community resources

You have built a more comprehensive database than those presented here? This is the time to share it!

Reutilizaciones

You reused these data and published an article, a computer graphics, or an application? It's time to let you know! Reference your work in just a few clicks and increase your visibility.

Discussions

Discussion between the organization and the community about this dataset.