Cette table contient les niveaux moyens annuels de pollution par les particules fines PM10 enregistrés sur les stations de mesure de l'agglomération nantaise depuis l'année 2007.

LES PARTICULES FINES

Origines : les particules fines proviennent principalement des combustions (combustibles fossiles, notamment gazole, déchets, etc), de certaines activités industrielles (cimenteries, silos céréaliers, etc), et de l'agriculture (élevage et épandage d'engrais). PM10 = particules dont le diamètre est inférieur à 10µm.

Évolutions temporelles : en agglomération urbaine, la pollution particulaire est plus forte en hiver qu'en été. L'influence combinée des émissions particulaires des chauffages et de conditions dispersives souvent réduites en hiver, explique cette fluctuation saisonnière.

Répartition géographique : la pollution par les particules fines est plus forte près des axes routiers et sous les vents des installations industrielles émettrices.

Pour plus d'information : www.airpl.org

Recursos

24440040400129_APL_APL_00033.CSV

24440040400129_APL_APL_00033.XLS

Expedientes comunitarios

¿Usted ha constuído un conjunto de datos más comprensible que los que aparecen aquí? ¡Es momento de compartilo!

Reutilizaciones

¿Usted reutiliza estos datos y publica un artículo, una infografía o una aplicación? ¡Es hora de darlo a conocer! Referencie su trabajo en tan sólo unos clicks y aumene su visibilidad.

Discusiones

Discusión entre la organización y la comunidad sobre este conjunto de datos.