Planification d'un projet datant de 1993 sinon des années 1950, dont l'actuel gouvernement ne sait comment l'arrêter étant donné le deéveloppement par le commerce et les usagers des communications numériques notamment des téléphones portables et autre ondes et micro-ondes. Ce document comporte le plan plus des organigrammes détaillant les responsabilités des différentes droites qu après lancement des opérations commerciales de vente des outils numériques de communication et développement des radiocommunications (wifi, téléphones portables, bluetooth, 3G, 4G, 4G+, 5G, etc) et décrit comment l'incrédulité depuis les années 1970 à propos du débat sur les ondes UHF puis VHF ont finalement conduit à la situation actuelle de récupération de toutes les énergies numériques afin de quadriller l'espace autant au niveau local qu'international, cependant qu'avec des zones géographiques esseulées de façon à les engager au fur et à mesure dans cette "conquête du numérique". Il est à noter que les ondes radioportées pour les communications numériques sont des micro-ondes dont le voltage par mètre reste dangereux et proche de la cuisson micro-ondes, puisque la quantité d'antennes de transmission et d'outils numériques empêche quasiment la vérification des appareils empêchant la législatioin d'être applicable quant au niveau en volts-par-mètre de ces micro-ondes, dont la longueur d'ondes peut être proche des ondes cérébrales notamment nocturnes (pendant le sommeil), et dont la vitesse est à l'asymptote de la vitesse de la lumière. En effet, en 2015 est prévu suivant ce plan de droite(s) détaillé en pièce jointe ici, un vote pour interdire l'analogique, notamment dans les studios d'enregistrement publics et dans les radiodiffusions. La quantité d'outils à transmission numériques et le nombre d'antennes ainsi que la suite du projet développé en se composantes techniques (laser, déjà débuté aux USA à travers la pose de réflecteurs et antennes-relais pour les questions de transmissions de données financières, au travers de la course à la vitesse de transmissions), empêche donc la régulation de ce qui est devenu un marché, puisqu'il est improbable que la vérification des antennes ainsi que leur régulation puisse être effective, surtout au regard des compétences requises afin d'effectuer cette régulation et les emplois nécessaires à cette vérification, pays par pays, antenne par antenne, outil par outil lors de leur utilisation, puisque ce projet est déjà réalisé dans d'autres pays que les USA, notamment les Pays-Bas, etc. De plus les "doses" acoustiques, adjointes à des doses vidéographiques ou d'autres ordres existant ou à découvrir, restent d'une utilisation dangereuse puisqu'induisant une dépendance et addiction nécessitant par la suite des difficultés de réadaptation, des soins délicats à mettre en place.
Ce document montre deux scénarios étudiés pour forcer la main aux consommateurs à acheter des outils de plus en plus performants et moins coûteux, afin de réaliser ce quadrillage numérique des cerveaux. L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) a dévoilé ce projet disponible sur internet à un lien qui apparemment ne fonctionne plus, et a apporté des éléments d'étude aux USA sur le déroulement et les effets de ce projet global. De plus, l'étude complémentaire explique que des bons d'achat ont été offerts à certaines personnes pour s'équiper en téléviseurs numériques à la place de leur(s) vieux téléviseur(s) analogiques. Certaines catégories de populations ont refusé et ont apparemment obtenu gain de cause devant les Tribunaux (à vérifier). J'ai commenté ces deux études sur ma page facebook personnelle.
De plus, ce projet est apparemment en cours depuis les années 1950 voire avant, sans doute aux USA dans les communautés WASP. Ce projet a donc été repris par le gouvernement Chirac depuis 1993 et les gouvernements successifs.
Ce projet apparemment dupe même les étudiant(e)s des Ecoles de Commerce (et les ancien(ne)s étudiant(e)s), dupant par là même les étudiant(e)s en général, et depuis donc les années 1950, voire avant, en fin de compte. Le principe sur lequel s'est appuyé ce projet est l'incrédulité des foules et la négation à ne pas voir le danger là où il est. Ce qui conduit l'actuel gouvernement Hollande a tenir compte de tous les éléments afin de pouvoir ré-utiliser intelligemment ce projet auquel la population participe depuis son lancement à travers la consommation. Ce projet inclut la TNT et les MTV, et tous les moyens de communication numérique notamment les radiocommunications numériques et électromagnétiques nommément les DTTV.

Recursos

Lignes Directrices de la Transition Analogique/Numérique Final F

Dates importantes pour comprendre les organigrammes, les deux scénarios, le plan de communication archétypal et les conditions de ce projet: 1950's, 1975, 1985, 1993, 2002, 2008,…

Community resources

You have built a more comprehensive database than those presented here? This is the time to share it!

Reutilizaciones

You reused these data and published an article, a computer graphics, or an application? It's time to let you know! Reference your work in just a few clicks and increase your visibility.

Discussions

Discussion between the organization and the community about this dataset.