UFO Urbanisme Collaboratif

UFO LOGO

unlimitedcities.org

UFO a été créée par des architectes urbanistes et des designers en 2010. Rejoints par des philosophes, des codeurs et des sociologues nous pensons que les mutations positives des villes dépendront de la capacité à faire fonctionner l'intelligence collective de la société civile pour transformer les territoires de façon collaborative. Nous sommes certains que les visions des villes numériques actuelles, qui proposent l'optimisation industrielle de systèmes urbains dépassés sont plus des freins que des progrès, même si c'est bien agréable de savoir dans combien de minutes arrive le bus. Nous pensons aussi que les villes numériques vues du coté des usages ne sont qu'une petite partie de la réponse qui ne prend pas assez en compte l'évolution des milieux humains que sont nos villes, où la nature devra se combiner d'une façon ou d'une autre avec l'information omniprésente.

Ce qui nous intéresse c'est la ville d'après la numérisation technique et servicielle. C'est la ville contributive, conçue en amont comme telle, à la fois neutre, comme on dit neutralité des réseaux, non programmée définitivement, c'est-à-dire disponible pour l'émancipation des individus et des organisations, et diversifiée, en l'occurrence urba-diversifiée où les vides, les pleins, le banal et l'exceptionnel se tissent à toutes les échelles. Cette ville fractale, respectueuse des devenirs individuels et collectifs, des biens communs et de l'intérêt public, nous avons le sentiment qu'elle peut naitre plus aujourd'hui qu'hier parce que l'humanité à des moyens d'accès à la connaissance et d'échanges comme elle n'en a jamais eu. Mais en même temps, d'autres forces de concentration, de surveillance et de coercition sont à l'oeuvre favorisées par ces mêmes technologies.

Les jeux sont donc ouverts et les activités d'UFO sont d'apporter des méthodes d'urbanisme collaboratif et des outils d'intelligence collective pour commencer à agir ensemble, non pas en 2025, mais ici et maintenant. Depuis 2013, des villes, des concepteurs, des citoyens et des organisations qui partagent notre désir de co-imagination et de co-conception des villes contributives de demain ont commencé à appliquer nos méthodes d'innovations ouvertes. L'intérêt du surf c'est que l'équilibre rend difficile des mouvements disgracieux. On tombe vite si on ne perçoit pas la dynamique de la vague. Avec l'urbanisme collaboratif, l'équilibre et les échanges sont basés sur la confiance en l'autre, qui n'est pas là seulement pour participer à un jeu de rôle plus ou moins sincère, mais pour faire, pour collaborer, pour apporter un élément du puzzle. Alors un des meilleurs alliés et des meilleurs atouts pour créer cette confiance ce sont les données ouvertes, et en particulier d'ouvrir l'accès aux données brutes, non traitées, non manipulées pour permettre d'autres approches, d'autres conclusions.

Alors nous sommes très, très content, en tant que lilliputiens des producteurs de données, de vous donner accès à des premiers jeux de données, issus de l'outil Unlimited Cities / Villes sans limite, élaborés par les habitants de Rennes, de Montpellier et d'Evreux, qui seront bientôt rejoints par ceux d'Helsinki, de Rio et de Sendai. Très rapidement, nous allons vous fournir du gras et du lourd, car nous commençons à développer des collaborations avec des opérateurs de téléphone pour développer notre indicateur universel de la qualité de vie urbaine URBANDASH, et là ça va chiffrer… il va falloir du bon gros gun de dataviz, de l'algo bien extreme et de la compression affutée.

Alain Renk pour UFO**