Durant le Paris Summer Innovation Fellowship qui à duré 2 semaines, j'ai travailler avec la Cour des Comptes afin de pouvoir anonymiser automatiquement leurs jurisprudences (utilisation d'algorithmes). L'anonymisation des textes de lois est un sujet prioritaire car il est bloquant pour le mouvement Open Data et la transparence envers le citoyen.

Le but étant de pouvoir d'augmenter le nombre de texte de loi disponible sur internet et ainsi faciliter les connaissances de chacun sur la loi tout en baissant le coup de L'anonymisation.

Ce modèle peux être répliqué sur différent texte de lois (Cour de Cassation, Conseil Constitutionnel etc...).


Discussions

+

Démarrer une nouvelle discussion

Discussion entre les réutilisateurs et la communauté sur cette réutilisation.