Liegey Muller Pons, la première startup de stratégie électorale en Europe, a lancé une nouvelle application pour organiser des campagnes électorales plus efficaces. Cette application intègre un modèle prédictif qui s’appuie sur l’Open Data pour identifier les zones prioritaires où faire campagne, c’est-à-dire celles où les actions de terrain telles que le porte-à-porte auront le plus d’impact.

Le modèle prédictif exploite de nombreuses bases de données disponibles publiquement, en particulier les résultats électoraux passés et les données sociodémographiques (âge des électeurs, évolution du taux de chômage, etc.) pour prédire le score des différents candidats et la participation électorale. Ces données sont utilisées à l’échelle la plus fine (bureau de vote ou IRIS) et combinées grâce à un système d’information géographique.

L’intérêt, pour les candidats, est évident : utiliser Cinquante Plus Un leur permet de démultiplier l’impact de leur campagne et augmente leurs chances de victoire. L’enjeu, pour la société, est de réintégrer les citoyens les plus désabusés dans le jeu démocratique en favorisant les interactions directes avec les candidats et leurs soutiens et, ainsi, de renforcer la cohésion nationale.

Pour en savoir plus, voir la vidéo de présentation de notre application ici


Discussions

Discussion between the organization and the community about this dataset.