Alors que le sort des otages français dans le monde fait tristement l’actualité des derniers jours, notre #cartodelasemaine propose de comparer, d’une part la présence d’expatriés français en Afrique subsaharienne et en Afrique du Nord – Moyen-Orient en 2012, et d’autre part, le nombre de prises d’otage ayant concerné des français depuis le 1er Janvier 2000.

Sur ces deux cartes, la présence d’expatriés français, représentée en densité par pays, est mesurée sur la base d’un signalement volontaire auprès des autorités consulaires françaises présentes dans le pays en question (data.gouv.fr).


Discussions

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.