Visualisation de l'évolution des décès hospitaliers selon la circulation de l'épidémie de COVID-19, d'après les données de surmortalité départementales publiées par l'INSEE.
Le plus surprenant est le rebond de mortalité des premiers départements fortement attaqués.
Même la courbe correspondant à l'ensemble des départements en surmortalité négative présente un léger maximum autour du 8 avril.
Le rebond après Pâques a été lissé. Il dure cependant quelques jours et on peut se demander s'il résulte complètement des retards de mises à jour des données.


Discussions

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.