Thierry Rayer chercheur et expert brancusi

Passionné d’art et d’histoire, Thierry Rayer chercheur et expert Brancusi, met cette passion au service de ses recherches. Dès l’adolescence, celui qui est désormais connu en tant que chercheur en art et en histoire s’est distingué en remettant en cause les écrits historiques d’Alain DECAUX et d’André CASTELOT : c’est par cette remise en cause qu’il gagnera le respect de ses deux figures emblématiques avec qui il collaborera dès 1986. Adolescent talentueux et enfant de la balle, Thierry RAYER poursuivit au long de sa vie des études et recherches en mettant l’art et l’histoire au cœur de celles-ci :Il se cultive à Sciences Po Paris/musée d’Orsay à la politique, à l’histoire des religions, l’anthropologie, la philosophie, la littérature et les sciences rapportés à l'art. A l’Ecole du Louvre ou il s’est intéresséprincipalement aux civilisations antiqueset aux Sciences en Europe de l’antiquité à la Renaissance.

Bien qu’il soit ingénieur de formation, l’art et l’histoire ont toujours occupé une place de premier choix dans son parcours. En tant que chercheur en art et en histoire, Thierry RAYER se distingue par la méthode scientifique qu’il applique à ses recherches. De ses travaux, on relève outre une dimension scientifique, une dimension politique et historique : l’on peut ainsi dire combien son travail est pointilleux, rigoureux et complet.

La méthode scientifique, qu’il applique systématiquement à ses recherches, apporte une véritable valeur ajoutée à ses travaux : cette méthode, Thierry RAYER l’a perfectionnée au côté de Louis LEPRINCE RINGUET, éminent académicien qui l’a initié en lui démontrant les liens de la science et des arts. Si au côté d’Alain DECAUX et d’André CASTELOT, Thierry RAYER s’intéresse tantaux époques napoléoniennes (Napoléon et Napoléon III) qu’à une période importante de l’histoire de France, en l’occurrence celle de l’occupation, il va se passionner pour l’Egypte antique puis les civilisations précolombiennes et dès 1998 se spécialiser dans la culture mochica (également désignée par culture moche).

Cette culture dont le nom fait référence au Muchik, dialecte parlé le long de la côte nord péruvienne d’où est issu la culture moche, servira aussi à l’étude de l’œuvre de BRANCUSI, étude menée avec rigueur et talent par Thierry RAYER. Cette étude sur laquelle nous reviendrons plus en détail a permis de placer Thierry Rayer au-devant de la scène.

Celui qui était jusqu’à présent plutôt discret n’a pas pour autant chômé : à son actif, plusieurs expertises et études de pièces de divers collectionneurs pour Sylvio ACATOS, spécialiste de la civilisation de Pueblos du Sud-Ouest des Etats-Unis.

Il a aussi excellé en tant que chercheur pour ART ACATOS en étudiant les œuvres d’artistes de renoms parmi lesquels Picasso, Chagall, Gauguin ou encore Modigliani.

Thierry RAYER qui participe comme pour ses mentors à la vulgarisation de l’art et de l’histoire (on retrouve notamment ses publications dans le journal « Biologie aujourd’hui ») se distingue par le travail remarquable qu’il a accompli ses dernières années pour percer le secret de l’œuvre de BRANCUSI. Après des années de recherches c’est sous le haut patronage du Président de la République, Monsieur François HOLLANDE, que Thierry RAYER a dévoilé au cours d’un colloque historique tenu à Paris, en février dernier, les secrets de l’œuvre de celui qu’on considère comme le sculpteur le plus influent du XXème siècle.

Appliquant des méthodes scientifiques à l’analyse de la sculpture « Le Baiser de 1905 », œuvre qualifiée de pierre angulaire du célèbre Constantin BRANCUSI, Thierry RAYER a pu en dévoiler ses secrets et permet de mettre en avant tout le génie de l’artiste.

A travers son analyse scientifique approfondie, Thierry RAYER a su à la fois démontrer que BRANCUSI s’était inspiré d’une sculpture mochica d’Amérique du Sud et qu’il était initié à l’égyptologie, à la franc-maçonnerie et à la biologie. Par ailleurs, l’important travail de recherche de Thierry RAYER lui a permis de démontrer pourquoi l’œuvre « Le Baiser de 1905 » est la pierre angulaire des créations artistiques de Brancusi : il a ainsi mis en avant le lien entre toutes les œuvres du célèbre sculpteur et « le Baiser de 1905 ». Lien qu’il qualifie de géométrique et mathématique associé au nombre d’or (concept clé de l’œuvre de BRANCUSI).

Le résultat de ces recherches fait de Thierry RAYER le seul et unique expert de l’œuvre de BRANCUSI et remet en cause tout ce que les experts pensaient alors savoir de ce sculpteur et de son œuvre :on peut ainsi dire que Thierry a su, comme durant son adolescence, remettre en cause des travaux historiques. Cela lui vaut la reconnaissance méritée de son travail exceptionnel, salué lors du colloque par l’ensemble des personnalités présentes lors de la représentation (parmi lesquelles William ROSTENE, Directeur de classe à exceptionnel à l’INSERM et président de la société de biologie).

Le secret de l’œuvre de BRANCUSI si bien gardé depuis 111 années a été percé et l’on peut ainsi classer Thierry RAYER parmi les chercheurs qui trouvent ; chercheurs qui comme le laissait entendre le célèbre Général de Gaulle sont rares .

Notons que si ce travail a pu se faire c’est aussi grâce à la préservation de l’œuvre de Brancusi : préservation à laquelle le célèbre André MALRAUX a joué un rôle principal.

Ce n’est donc pas à un hasard si Thierry RAYER a soutenu un colloque sur MALRAUX tenu en novembre 2016 et qu’il est membre d’honneur des « Amitiés Internationales André Malraux ».

Notons enfin que le travail de recherche de Thierry RAYER fera l’objet d’un livre qu’il co-écrit avec Jean Michel BOURGEOIS, expert près des tribunaux. En attendant de découvrir en détail l’intégralité de ses découvertes lors de la conférence de presse au press club France qui aura lieu le 05 octobre 2017, parrainée par Anne Malraux organisée par les amitiés internationales André Malraux, de nombreuses émissions auxquelles Thierry RAYER est invité nous permettent d’en savoir plus sur « Le Baiser de 1905 » et les œuvres de Brancusi ; émissions que l’on se plait à découvrir ou à redécouvrir via Internet.

PROGRAMME

  • Sauvegarde de l'œuvre de Brancusi par André Malraux.
  • Révélation des récentes découvertes scientifiques présentées sous le haut patronage du Président de la République.
  • Décryptage du parcours initiatique de Brancusi
  • Découverte de l'œuvre la plus importante de l'histoire de l'art.
  • Les répercussions de la découverte sur le marché de l'art.

Chrystelle Vidamment Contact@artpartage.com