Polygones décrivant les zones basses (ou zones d'aléa) littorales exposées au risque de submersion marine du département du Finistère à prendre en compte au titre de l'application de l'article R111-2 du code de l'urbanisme, et notifiées aux maires concernés par courrier du préfet de département de décembre 2013.
Les polygones définissent des zones dites à risque fort, moyen, ou futur, en fonction de la probabilité de survenue d'une submersion marine de niveau donné, sur un intervalle de retour centennal.
Ils sont calculés en fonction de données du SHOM/Cetmef sur les niveaux marins à retour centennal le long du littoral, sur le relief de la côte d'après le MNT Litto3D (IGN/SHOM), sur les perspectives d'élévation du niveau marin lié au changement climatique, selon des règles de calcul fixées par l'administration.
Une note technique explicitant la signification et le mode de calcul des trois zones est disponible sur le site de la Préfecture du Finistère.

Les données présentées ici sont une version allégée des zones basses 2013 d'origine, très peu maniables sur un grand territoire.
Cette version est identique à la source en termes d'étendue des polygones, mais tous les noeuds alignés inutiles ont été supprimés, ce qui la rend plus maniable.

Elle est également échancrée des zones où la zone d'aléa de 2013 est supplantée par celle
publiée avec un PPRL. Ces données PPRL sont disponibles sous la forme de servitude PM1 dans le lot en téléchargement sur GéoBretagne.

Ces données, bien qu'allégées, ne sont pas compatibles géométriquement avec la version 3.3 du validateur du GéoPortail de l'Urbanisme (GPU) en tant que servitude ou prescription d'un PLU.
En cas de réutilisation, elles devront être lissées pour supprimer le crénelage ou effet d'escalier sur les contours afin de supprimer les anomalies géométriques pour un futur versement sur le GPU.

Origine

Calcul automatique par dalle Litto3D avec des seuils selon les zones définies d'après les données SHOM/CETMEF, et un découpage du littoral par le service risque de la DREAL.

Les données sont volumineuses, car issues du carroyage de résolution planimétrique 1m du MNT Litto3D IGN/SHOM, et non lissées pour ne pas compliquer l'interprétation de ces données déjà assez complexes.
Elles ne définissent pas des étendues entre courbes de niveau terrestre, car le niveau marin de référence qui les définit varie le long de la côte.
Elles couvrent en partie l'estran parce que le MNT dont elles sont issues couvre en partie l'estran (voir spécifications de la partie terrestre de Litto3D) et que les incertitudes sur le trait de côte à retenir pour les découper (les limites IGN et cadastrales ne concordent pas) nous ont dissuadés d'opérer une découpe nécessairement non valable pour tous usages.

Organisations partenaires

DDTM 29 (Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Finistère)

Consulter cette fiche sur geo.data.gouv.fr

Ressources

ZB_2016_1_25000.shp (export SHP/WGS-84)

Conversion à la volée au format Shapefile (WGS-84)

zones_basses_dpt29 (export SHP/WGS-84)

Conversion à la volée au format Shapefile (WGS-84)

Ressources communautaires

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Réutilisations

Vous avez réutilisé ces données et publié un article, une infographie, ou une application ? C'est le moment de vous faire connaître ! Référencez votre travail en quelques clics et augmentez votre visibilité.

Discussions

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.