Le SHOM collecte les données sédimentaires du fond marin provenant de ses propres observations et prélèvements mais également d’organismes extérieurs (tels le BRGM, l’Ifremer, des universités, des ports autonomes, sociétés de services, etc.) et les intègre au sein de la base de données sédimentologiques du SHOM (BDSS). L’exploitation conjointe de la BDSS et des données de morphologie permet de déterminer les différents domaines sédimentaires et de produire les cartes G ainsi que le produit numérique « Natures de fond » qui en est dérivé. Jeu de données test en Open Data sur la mer d'Iroise.

Ressources

Natures de fond au 50 000 sur la zone Iroise

Echantillon extrait du produit Natures de fond au 50 000 version 2013

Discussions

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.

Ressources communautaires

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Réutilisations

Vous avez réutilisé ces données et publié un article, une infographie, ou une application ? C'est le moment de vous faire connaître ! Référencez votre travail en quelques clics et augmentez votre visibilité.