La base Palme signale plus de 120 000 documents conservés dans 430 institutions aussi diverses que bibliothèques municipales, archives, mais aussi musées et centres de recherche publics ou privés.
Les notices sont succinctes et visent surtout à signaler l’ensemble des documents manuscrits auteur par auteur.

La base Palme a été rétroconvertie en EAD à partir de notices en provenance de l'ancien catalogue Opaline de la BnF. Les notices concernant l’Enseignement supérieur lui ont été versées.
A terme, cette base a vocation à fusionner avec le Catalogue général des manuscrits (CGM), qu'elle recoupe partiellement.

Palme est présentée sous la forme de deux fichiers d'archives :

  • un fichier pour les données des bibliothèques publiques, contenant 408 inventaires en XML EAD et la DTD correspondante (3,09 Mo compressé / 76,6 Mo décompressé),
  • un fichier pour les données de la BnF, contenant 14 inventaires en XML EAD et la DTD correspondante (1,35 Mo compressé / 35,5 Mo décompressé).

Chaque fichier est nommé de la manière suivante :

  • Un préfixe : palme,
  • Le n° RCR de l'institution de conservation, constitué de 9 chiffres (les 2 premiers chiffres correspondent au numéro du département, les 3 suivants au code INSEE de la commune dans laquelle est situé l’équipement, les 2 suivants au type de bibliothèque, et les 2 derniers au numéro séquentiel),
  • un complément lorsque l'inventaire d'un établissement est séparé en plusieurs fichiers.

Le Répertoire du CCFr permet de retrouver un n° RCR ou l'établissement correspondant.

En savoir plus :

Ressources

Discussions

Discussion entre l'organisation et la communauté à propos de ce jeu de données.

Ressources communautaires

Vous avez construit une base de données plus complète que celles présentées ici ? C'est le moment de la partager !

Réutilisations

Vous avez réutilisé ces données et publié un article, une infographie, ou une application ? C'est le moment de vous faire connaître ! Référencez votre travail en quelques clics et augmentez votre visibilité.